mis à jour le

Seifeddine Rezgui sur la plage El-Kantaoui à Sousse (Sky News).
Seifeddine Rezgui sur la plage El-Kantaoui à Sousse (Sky News).

Les images glaçantes de Seifeddine Rezgui, le suspect de la tuerie de Sousse

Vêtu de noir, l'homme progresse le long du rivage de la plage El-Kantaoui, à quelques kilomètres du centre-ville de Sousse (Tunisie), un AK-47 à la main. Quelques mètres derrière lui, des personnes font des signes. Ces photos, glaçantes, de Seifeddine Rezgui, le suspect de la tuerie qui a eu lieu vendredi 26 juin à Tunis ont été publiées par la chaîne britannique Sky News.

Selon le reporter de la chaîne Stuart Ramsay, «le tireur avait caché son arme à l'intérieur d'un parasol. Il est entré dans l'eau, puis en est sorti et a tiré son arme. Il était très, très calme. Il a attaqué une femme et l'a immédiatement abattue». Il a tué 38 personnes (bilan provisoire), dont 15 Britanniques, avant d'être abattu par les forces de sécurité tunisiennes.

Cette attaque est la plus meurtrière depuis l'attentat contre le musée du Bardo, à Tunis, qui a fait 22 morts, dont 21 touristes étrangers, le 18 mars.

Cet article a d'abord été publié sur Slate.fr

Slate.fr

Ses derniers articles: Comment Aqmi est revenu sur le devant de la scène en sous-traitant ses attaques  Pour Daech, le vrai combat se déroule en Libye  Comment le djihadisme est devenu «global» 

Sousse

Tunisie

PHOTOS. À Sousse, entre recueillement et retour des touristes

PHOTOS. À Sousse, entre recueillement et retour des touristes

AFP

Un an après, la Tunisie et la Grande-Bretagne rendent hommage aux victimes de Sousse

Un an après, la Tunisie et la Grande-Bretagne rendent hommage aux victimes de Sousse

Contre-terrorisme

La France renforce sa coopération militaire avec la Tunisie et quadruple son aide militaire

La France renforce sa coopération militaire avec la Tunisie et quadruple son aide militaire