mis à jour le

Migrants: la Hongrie revient sur la suspension du règlement de l'UE

La Hongrie, sous pression de l'UE et de l'Autriche voisine, est revenue mercredi sur la suspension annoncée la veille d'un règlement clef de l'UE sur les migrants, tout en demandant "la patience" à ses partenaires.

Le ministre des Affaires étrangères, Péter Szijjarto, s'est entretenu avec son homologue autrichien Sebastian Kurz à propos du règlement "Dublin III", et l'a "informé que la Hongrie ne suspendait aucune règle de l'Union européenne", selon un communiqué de la diplomatie hongroise.

Budapest avait annoncé officiellement mardi soir la suspension de "Dublin III". 

Ce document dispose qu'une demande d'asile doit être examinée par le premier Etat européen dans lequel le migrant est arrivé. Celui-ci est susceptible d'y être reconduit s'il le quitte ensuite.

Concrètement, la suspension aurait permis de refuser que soient reconduits en Hongrie des personnes venant de ce pays et interpellés ailleurs, notamment en Autriche ou en Allemagne.

Vienne avait jugé mercredi matin la suspension "inacceptable" et menacé Budapest de "conséquences". La Commission européenne avait aussi demandé "une clarification immédiate".

Selon le dernier communiqué de Budapest, le ministre hongrois demande à présent à son voisin autrichien de la "patience" avant de reconduire de nouveaux réfugiés vers son territoire.

De même source, MM. Szijjarto et Kurz seraient tombés d'accord pour demander à l'UE "une attention accrue à la route des Balkans occidentaux emprunté par les régugiés clandestins".

Selon l'agence européenne Frontex, cet itinéraire emprunté par les personnes qui fuient la guerre en Irak, en Syrie, en Afghanistan et dans plusieurs pays africains est celui qui connaît la plus forte augmentation depuis le début de l'année. Entre janvier et mai, plus de 50.000 migrants y ont été repérés, soit une hausse vertigineuse de 880% par rapport à 2014.

Au Parlement hongrois, le gouvernement a également recommandé la "patience" à ses partenaires européens: "La Hongrie respecte le règlement de Dublin, mais en même temps demande une patience technique avant de pouvoir accueillir d'autres réfugiés clandestins (...) nous avons besoin d'élargir nos capacités d'accueil."

suspension

AFP

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

AFP

Burkina: suspension du procès du dernier gouvernement Compaoré

Burkina: suspension du procès du dernier gouvernement Compaoré

AFP

Mali: la suspension de la Fédération de football levée par la Fifa

Mali: la suspension de la Fédération de football levée par la Fifa