mis à jour le

Un musulman lit le Coran pendant le Ramadan. REUTERS/Samsul Said
Un musulman lit le Coran pendant le Ramadan. REUTERS/Samsul Said

En Islande, les musulmans vont devoir jeûner 21 heures par jour

Environ un milliard de musulmans vont suivre le Ramadan en 2015. Mais certains ont des journées plus longues que d'autres.

Le Ramadan n'est pas égal pour tout le monde. Alors que cette période sacrée de la religion musulmane a débuté dans la plupart des pays ce jeudi 18 juin, certains des centaines de millions de pratiquants à travers le monde vont devoir subir des journées plus difficiles que d'autres. Le Coran impose en effet le jeûne de l'aube au coucher du soleil pour les musulmans, mais en ce mois de juin la durée du jour n'est évidemment pas la même partout à travers le monde. 

Ainsi en Islande, où 0,2% de la population est musulmane, soit environ 650 personnes, la durée du jour est actuellement de 21 heures en juin à l'approche du solstice d'été. Une donnée très problématique pour les musulmans qui souhaitent respecter le Ramadan à la lettre. Cette problématique fait d'ailleurs débat en Europe du Nord et au Royaume-Uni (où la population musulmane est importante), où les jours sont également longs en cette période de l'année. 

À lire aussi: Au Maroc, sur la piste des hérétiques du Ramadan

Autre lieu où le soleil ne disparaît quasiment jamais de l'horizon en juin: la ville de Saint-Petersbourg en Russie. Près de 50 000 musulmans y vivent selon le quotidien britannique The Guardian"Cette année, le jeûne prend fin très tard. Nous ne mangeons ou buvons pas à partir de la prière du matin, à 2 heures, jusqu'à ce que le crépuscule arrive, vers 22 heures ou 22 h 30", explique au quotidien le directeur musulman d'une école locale.

À Londres, Seikh Usama Hasan, un chef religieux et chercheur pour la Quilliam Foundation, un groupe de pensée islamique, a publié une fatwa qui autorise les musulmans d'Europe à pratiquer le jeûne "du matin jusqu'au soir". Ils peuvent ainsi manger un peu avant la tombée du jour et après le lever du soleil. Seikh Usama Hasan explique au site Quartz que cela permet aux musulmans britanniques de se caler sur le rythme de la Mecque pour ce qui est du jeûne. En Arabie Saoudite, la durée du jour est en effet de 12 heures actuellement. 

"Mais tout le monde n'est pas d'accord avec cela", note Quartz. 

Le directeur exécutif du Centre islamique de l'Université de New York, l'imam Khalid Latif, explique que le jeûne devrait se faire partout de l'aube au crépuscule. "À New York, le jeûne doit être respecté de 3h30 du matin à 8h30 du soir", dit-il. Même si certaines exceptions sont possibles, comme dans l'ensemble du monde musulman et en accord avec le Coran, pour les personnes dont l'état de santé ne permet pas un jeûne prolongé, comme les femmes enceintes ou des personnages âgées. 

Les pratiquants les plus radicaux devront donc jeûner pendant 19 heures à Anchorage en Alaska, pendant qu'à Buenos Aires les jours ne dureront que neuf heures. Mais dans quelques années, cela sera l'inverse. L'année musulmane, basée sur le calendrier lunaire, est en effet plus courte de 11 jours que le calendrier grégorien ou occidental. Ce qui décale le Ramadan d'une dizaine de jours tous les ans. 

 
 

Lu sur Quartz, The Guardian

 
 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

musulmans

AFP

Mali: les mausolées de saints musulmans

Mali: les mausolées de saints musulmans

AFP

Nigeria: polémique sur les subventions aux pèlerins musulmans

Nigeria: polémique sur les subventions aux pèlerins musulmans

AFP

Les musulmans célèbrent la fin du ramadan malgré le choc des attentats

Les musulmans célèbrent la fin du ramadan malgré le choc des attentats

ramadan

AFP

Invité

Invité

Religion

PHOTOS. L'Afrique musulmane célèbre l'Aïd el-Fitr

PHOTOS. L'Afrique musulmane célèbre l'Aïd el-Fitr

AFP

Au Caire, un ramadan éprouvant sous des températures accablantes

Au Caire, un ramadan éprouvant sous des températures accablantes