mis à jour le

Capture d'écran de la série "The Tribe" sur Channel 4.
Capture d'écran de la série "The Tribe" sur Channel 4.

Une tribu éthiopienne star d'une émission de télé réalité

Une famille de la tribu Hamar qui vit dans une région reculée du pays a été filmée pendant un mois par la chaîne britannique Channel 4.

À première vue, tout oppose la famille Kardashian, symbole du luxe, du star-system et de l'opulence, et une fratrie éthiopienne de la tribu de Hamar, qui vit avec une poignée de dollars par jour dans des conditions de vie difficiles. Mais entre ces deux mondes, un point commun: ils sont les héros d'une émission de télé réalité.

À lire aussi: L'inventivité sans limite de Nollywood, royaume du système D

Comme Kim et sa famille, les Ayke Mukos, qui vivent dans la vallé Omo en Ethiopie, vont voir leur vie quotidienne devenir le feuilleton d'une émission de télé réalité. C'est la chaîne britannique Channel 4 qui a fait ce pari en décidant de créer le programme "The Tribe" (la tribu, en français), dont le premier épisode a été diffusé mardi 16 juin.

Plusieurs générations de la famille Ayke Mukos font partie intégrante de la série. Et pour plus de réalisme, ils ont été filmés par des caméras fixes installées autour de leurs habitations (quatre huttes et une cabane pour les chèvres). Ceci, "pour laisser plus de place au naturel", explique CNN dans un article. Dans le trailer de la série, on voit plusieurs membres de la famille discuter de leurs problèmes de santé, faire la cuisine etc... Mais la vie de la tribu est aussi marquée par de gros enjeux, comme les négociations pour le mariage d'une jeune fille ou le rite d'initiation pour passer à l'âge adulte.

Même si les Ayke Mukos vivent très loin des standards de vie des Britanniques, le directeur des séries de Channel 4 pense que le quotidien de cette famille éthiopienne sera finalement familier au public, avec les mêmes problèmes que n'importe quelle famille dans la vie de tous les jours. "La femme principale de la famille est adorable, très intelligente et drôle et prends soin de tout le monde", explique le responsable de la série. 

Mais filmer pendant des semaines la vie de cette petite tribu dans une région reculée n'a pas été une tâche facile. Au total 50 personnes dont 20 Ethiopiens ont travaillé sur le projet pendant un mois de tournage. 

Lu sur CNN, Channel 4

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée  En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales