mis à jour le

Maroc/psychiatrie: vaste opération pour fermer un mausolée aux pratiques controversées

Une opération attendue de longue date a été officiellement lancée lundi par les autorités marocaines pour fermer, au sein d'un mausolée, un centre psychiatrique aux pratiques controversées, où quelque 800 malades mentaux vivent dans des "conditions misérables".

En avril, un rapport inédit du ministère de la Santé avait vivement recommandé la fermeture du mausolée de Bouya Omar, à 50 km de Marrakech (sud), où est enterré un marabout du XVIe siècle auquel sont prêtés des pouvoirs surnaturels de traitement des maladies mentales et d'addictions aux drogues.

Plusieurs centaines de malades y sont souvent enchaînés et coupés du monde extérieur, "dans des conditions misérables", affirmait l'étude, en appelant à son remplacement par des structures modernes.

Maintes fois promise, l'intervention des pouvoirs publics a débuté en fin de semaine dernière, dans le cadre d'une opération nommée "Karama" ("Dignité"), a constaté un photographe de l'AFP.

Dès jeudi, une centaine d'ambulances ont été postées a proximité du mausolée pour mener à bien cette opération, sous forte surveillance policière et dans le calme.

Au premier jour, 71 malades --69 hommes et deux femmes-- ont été pris en charge par une assistance sociale puis ont fait l'objet d'une consultation. La quasi-totalité (70) a été transférée dans des hôpitaux à Marrakech, Casablanca, Rabat ou encore Meknès, selon leur région d'origine.

L'opération mobilise 34 médecins et 122 infirmiers et comprendra aussi "la construction d'un hôpital d'une capacité de 120 lits" à Kelaât Sraghna et d'un "centre médico-légal" à Bouya Omar, a indiqué à l'AFP, le directeur régional de la Santé, Khalid Zenjari.

"Nous touchons un tabou, mais nous sommes confiants dans la réussite de cette opération", a-t-il ajouté.

Le ministre de la Santé, El Hossein Louardi, avait proclamé dès 2013 son intention de fermer le site. Face aux résistances, il avait récemment prévenu: "Ce sera Bouya Omar ou moi!".

Malgré sa sinistre réputation, la volonté de fermer ce site s'était jusqu'alors heurtée au profond ancrage des croyances mais aussi au fait que "le malade mental est le moteur économique de la région".

Un travail de pédagogie a été entrepris auprès des proches des malades et de la population locale.

"Le ministère veillera à assurer la prise en charge des malades dans l'ensemble des hôpitaux du royaume, dans l'esprit de cette opération qui vise à rétablir (leur) dignité et garantir leurs droits légitimes", a assuré à la presse M. Louardi, qui s'est rendu lundi dans la région pour donner le coup d'envoi officiel de "Karama".

Dans un pays où jusqu'à 40% de la population souffre ou a souffert d'un "trouble mental" selon des chiffres officiels, la santé psychique a été érigée au rang de "priorité" en 2012.

Depuis, cinq nouveaux services de psychiatrie et cinq centres de désintoxication ont vu le jour. Trois nouveaux centres psychiatriques, à Al Hoceima (nord), Fès (centre) et Agadir (sud), sont également en cours de construction, d'après le ministère de la Santé.

AFP

Ses derniers articles: Zimbabwe: l'armée empêche les manifestants d'arriver au palais présidentiel  Décès d'Azzedine Alaïa, couturier surdoué et hors normes  A Harare, soldats et manifestants main dans la main pour faire tomber Mugabe 

mausolée

AFP

Mausolée de Tombouctou: la CPI doit se prononcer sur les dommages

Mausolée de Tombouctou: la CPI doit se prononcer sur les dommages

Lemag - MAP

Marrakech : Des chasseurs de trésors dégradent un mausolée

Marrakech : Des chasseurs de trésors dégradent un mausolée

Lemag - MAP

Marrakech : Des chasseurs de trésors dégradent un mausolée

Marrakech : Des chasseurs de trésors dégradent un mausolée

opération

AFP

Première opération pour la force antijihadiste G5 Sahel

Première opération pour la force antijihadiste G5 Sahel

AFP

Première opération pour la force anti-jihadiste G5 Sahel

Première opération pour la force anti-jihadiste G5 Sahel

AFP

Opération Sangaris en Centrafrique: un goût d'inachevé

Opération Sangaris en Centrafrique: un goût d'inachevé

pratiques

AFP

Pratiques sexuelles "nuisibles": prison pour un séropositif malawite

Pratiques sexuelles "nuisibles": prison pour un séropositif malawite

Actualités

Lotissements : Des états généraux pour de nouvelles pratiques

Lotissements : Des états généraux pour de nouvelles pratiques

Adam Sfali - Lemag

Tindouf : La population noire dénonce le racisme et l’esclavagisme pratiqués par le Polisario

Tindouf : La population noire dénonce le racisme et l’esclavagisme pratiqués par le Polisario