mis à jour le

Elections en Guinée: l'ONU insiste sur "l'urgence" du dialogue entre pouvoir et opposition

Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest Mohamed Ibn Chambas a insisté mardi à Conakry sur l'"urgence" du dialogue entre le pouvoir et l'opposition en Guinée pour une élection présidentielle "crédible" dans moins de cinq mois.

"Environ cinq mois nous séparent de l'expiration du mandat présidentiel en cours", a souligné M. Ibn Chambas au terme d'une visite pendant laquelle il a rencontré le président Alpha Condé, des membres du gouvernement, des dirigeants politiques et des responsables de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

"Le démarrage et la conclusion du dialogue sont donc devenus une urgence", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, saluant "l'engagement fortement affiché par les acteurs politiques, toutes tendances confondues", à des "compromis, en vue de l'organisation d'élections présidentielle, communales et locales crédibles, dans un climat apaisé".

Le président Condé a donné instruction le 25 mai à son gouvernement d'ouvrir un dialogue pour "favoriser l'organisation des élections présidentielle et communales transparentes et équitables", mais l'opposition a dit n'y voir "aucune avancée".

Ce dialogue viserait notamment à garantir, en réponse à la revendication de l'opposition d'une annulation du calendrier renvoyant le scrutin local à 2016, après la présidentielle en octobre, que "les organes non élus et collectivités locales ne doivent constituer ni un frein à la transparence, ni un handicap à l'équité du processus électoral".

"Si ce calendrier, en ce qui concerne notamment les communales, est suspendu, nous irons au dialogue pour qu'on nous expose les motifs pour lesquels on ne peut pas organiser ces communales alors qu'on sait que techniquement c'est possible de le faire", a déclaré à l'AFP la semaine dernière le chef de l'opposition Cellou Dalein Diallo.

L'opposition soupçonne le pouvoir de vouloir utiliser les exécutifs communaux désignés par lui, faute de scrutin à cet échelon depuis 2005, pour orchestrer des fraudes massives, ce que dément catégoriquement Alpha Condé.

M. Ibn Chambas a indiqué avoir "encouragé la Céni et les services de l'Etat impliqués dans l'organisation des élections à prendre la mesure des responsabilités qui leur incombent, pour améliorer la communication électorale et la lisibilité de toutes les opérations électorales".

Le responsable de l'ONU a précisé qu'il reviendrait "fréquemment en Guinée pour soutenir et accompagner le processus de dialogue politique".

L'opposition a également accusé dans un communiqué les autorités de transformer la révision en cours des listes électorales en "véritable instrument de fraude", dénonçant "des enrôlements massifs de jeunes mineurs dans les régions favorables au pouvoir" et a contrario "des interruptions fréquentes et prolongées" de ces opérations dans ses fiefs électoraux.

dialogue

AFP

Dialogue au Togo: des avancées au terme de la première journée

Dialogue au Togo: des avancées au terme de la première journée

AFP

Togo: le dialogue de la "dernière chance" pour sortir de la crise

Togo: le dialogue de la "dernière chance" pour sortir de la crise

AFP

Togo: le dialogue de la "dernière chance" pour sortir de la crise

Togo: le dialogue de la "dernière chance" pour sortir de la crise

élections

AFP

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

AFP

Burundi: inscriptions massives pour le référendum de mai et les élections de 2020

Burundi: inscriptions massives pour le référendum de mai et les élections de 2020

AFP

Des élections pour sortir de la crise? Les Libyens désabusés

Des élections pour sortir de la crise? Les Libyens désabusés

l'ONU

AFP

L'Afrique toujours en proie

L'Afrique toujours en proie

AFP

Guinée-Bissau: l'ONU souligne l'urgence d'élections législatives

Guinée-Bissau: l'ONU souligne l'urgence d'élections législatives

AFP

RDC: l'ONU alarmée par la fuite de milliers de personnes vers l'Ouganda

RDC: l'ONU alarmée par la fuite de milliers de personnes vers l'Ouganda