mis à jour le

Une jeune nigériane prie pour les 200 lycéennes de Chibok enlevées par Boko Haram. REUTERS/Afolabi Sotunde
Une jeune nigériane prie pour les 200 lycéennes de Chibok enlevées par Boko Haram. REUTERS/Afolabi Sotunde

Pourquoi le Nigeria est l'un des pays où la vie est la plus difficile pour les femmes

Dans les régions rurales du nord du pays, les jeunes filles sont mariées très tôt et accouchent souvent sans médecin.

Quelques chiffres suffisent à dire le calvaire que subissent des milliers de femmes au Nigeria, et particulièrement dans la région du nord-est, la plus conservatrice. 

Le pays a la plus haute prévalence de fistule obstétrical - apparition d'un canal entre le vagin et la vessie qui entraîne l'incontinence -  au monde, avec entre 400.000 et 800.000 femmes qui vivent avec ce handicap physique, et l'apparition de 20.000 nouveaux cas chaque année. Près de 90% des femmes touchées par ce mal ne sont pas soignées. 

Dans l'état fédéral très rural et traditionnel du Hausa dans le nord, il est attendu que les femmes accouchent à la maison. "Toute femme qui pleure pendant qu'elle donne naissance est considérée comme faible"explique le site américain The Daily Beast dans un long article sur le sujet

En cas de complication lors de l'accouchement, les risques pour une femme de développer la fistule sont élevés. "J'ai donné naissance à un enfant mort-né et j'ai contracté la fistule en même temps", explique Amina, une jeune fille qui habite dans l'état de Borno. 

>>À lire aussi: Au Nigeria, les défis qui attendent Muhammadu Buhari

"La fistule obstétrical est très répandue parmi les adolescentes et touche principalement celles qui n'étaient pas encore assez matures physiquement pour avoir un enfant", explique le docteur Walter Ebam, qui a passé deux ans à traiter des femmes atteintes de la fistule au Nigeria. 

Le risque est le plus élevé pour les jeunes filles mariées dès lors adolescence. Un récent rapport des Nations unies souligne qu'une proportion élevée des grossesses non-désirées sont issues de rapports sexuels non-consentis qui se déroulent souvent dans un contexte de mariage très précoce. Les adolescentes de moins de 15 ans qui tombent enceinte ont deux fois plus de chances de contracter la fistule, mais également de décéder lors de l'accouchement. 

Les mariages d'enfants sont communs dans le nord du Nigeria. "Des croyances traditionnelles affirment que plus une fille se marie tôt et moins elle aura par la suite un comportement immoral", rapporte The Daily Beast. Selon les Nations unies, 62% des adolescentes mariées entre 15 et 19 ans au Nigeria ont accouché d'au moins un enfant. 

Lu sur The Daily Beast

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

Boko Haram

Social Network

L'immense succès d'un groupe Facebook secret pour les femmes nigérianes

L'immense succès d'un groupe Facebook secret pour les femmes nigérianes

Otages

Le Nigeria a refusé que des militaires britanniques libèrent les filles de Chibok

Le Nigeria a refusé que des militaires britanniques libèrent les filles de Chibok

Zone de guerre

L'Afrique de l'Ouest sera encore sous la menace djihadiste en 2017

L'Afrique de l'Ouest sera encore sous la menace djihadiste en 2017

femmes

AFP

Ouganda: restrictions vestimentaires pour les femmes fonctionnaires

Ouganda: restrictions vestimentaires pour les femmes fonctionnaires

AFP

Niger: 37 femmes enlevées et 9 personnes tuées par Boko Haram

Niger: 37 femmes enlevées et 9 personnes tuées par Boko Haram

AFP

Festival d'Avignon: l'Afrique et les femmes en vedettes du 6 au 26 juillet

Festival d'Avignon: l'Afrique et les femmes en vedettes du 6 au 26 juillet

Nigéria

AFP

Le Nigeria aimerait en savoir plus sur l'absence de son président

Le Nigeria aimerait en savoir plus sur l'absence de son président

AFP

Le sud-est du Nigeria toujours noyé sous l'or noir, malgré les promesses

Le sud-est du Nigeria toujours noyé sous l'or noir, malgré les promesses

AFP

Les agriculteurs du nord-est du Nigeria veulent rentrer chez eux

Les agriculteurs du nord-est du Nigeria veulent rentrer chez eux