mis à jour le

Nigeria: le nouveau président promet de sévir contre les "fous" de Boko Haram

Le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari a promis vendredi une intensification de la campagne militaire contre Boko Haram, décrivant les islamistes armés comme des "gens fous et sans Dieu".

"Boko Haram est un groupe de gens fous et sans Dieu, qui sont aussi éloignés de l'islam qu'on peut l'imaginer", a lancé M. Buhari, un musulman du nord du pays, en prononçant son discours d'investiture dans la capitale fédérale Abuja. Il a indiqué qu'il mettrait en place un nouveau centre de commandement militaire à Maiduguri (nord-est), jugeant que "la victoire ne peut pas être atteinte depuis un centre de commandement à Abuja" (centre).

AFP

Ses derniers articles: Esclavage en Libye: les migrants "moins bien traités que des animaux"  Crise au Zimbabwe: les présidents sud-africain et angolais  En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad 

haram

AFP

Niger: un directeur d'école égorgé par Boko Haram

Niger: un directeur d'école égorgé par Boko Haram

AFP

Nigeria: huit soldats tués par Boko Haram dans le nord-est

Nigeria: huit soldats tués par Boko Haram dans le nord-est

AFP

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

nouveau

AFP

En Afrique du Sud, la violence politique embrase

En Afrique du Sud, la violence politique embrase

AFP

Zambie: le président met en garde ceux qui lui dénient un nouveau mandat

Zambie: le président met en garde ceux qui lui dénient un nouveau mandat

AFP

Afrique du Sud: le sort d'Oscar Pistorius de nouveau devant la justice

Afrique du Sud: le sort d'Oscar Pistorius de nouveau devant la justice

président

AFP

Tunisie: deux personnes arrêtées après une rumeur sur le décès du président

Tunisie: deux personnes arrêtées après une rumeur sur le décès du président

AFP

Zimbabwe: le président Mugabe détenu par l'armée, déployée dans la capitale

Zimbabwe: le président Mugabe détenu par l'armée, déployée dans la capitale

AFP

Le président soudanais prêt

Le président soudanais prêt