mis à jour le

Un institut de recherche new-yorkais abandonne une colonie de chimpanzés

Le New York Blood Center, qui a utilisé pendant 30 ans des chimpanzés pour ses recherches, a suspendu ses fonds dédiés aux singes.

C'est le quotidien américain The New York Times qui a révélé l'affaire. Le New York Blood Center, qui a géré pendant 30 ans une colonie de chimpanzés au Liberia pour ses recherches biomédicales, lesquelles ont pris fin il y a 10 ans, a supprimé tous ses fonds dédiés à l'entretient de ces singes. De nombreuses organisations de protection des animaux ont demandé à l'institut de revoir sa position.

La Humane Society, une organisation américaine, a notamment fait part de son soutien pour le sort des chimpanzés, qui sont la propriété du gouvernement du Liberia, en levant une récolte de fonds pour eux. "Le New York Blood Institut a abandonné 66 chimpanzés à leur sort", se désole Wayne Pacelle, présidente de Humane Society. Le coût des soins et de l'alimentation des singes est estimé à environ 30.000 dollars par mois. 

Brian Hare, un anthropologiste et primatologiste à l'université de Duke a lancé une pétition sur change.org pour protester contre la décision du New York Blood Center. "J'ai étudié pendant 20 ans les grands singes aux quatre coins du monde et dans différents contextes - zoos, laboratoires, réserves naturelles - et je n'ai jamais vu un acte aussi ignoble", affirme t-il.

Dans une courte déclaration, l'institut new-yorkais s'est défendu en expliquant qu'il avait retiré leur soutien financier après "une longue période de discussions non-productives avec le gouvernement du Libéria à la vue des millions de dollars investis pendant des années." La porte-parole a ajouté que l'institut "n'avait jamais eu aucune obligation concernant la santé des singes."

Lu sur le New York Times

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

chimpanzés

AFP

Un vaccin pour protéger chimpanzés et gorilles du virus Ebola

Un vaccin pour protéger chimpanzés et gorilles du virus Ebola

Wildlife

Au Libéria, une planète des singes miniature est en danger

Au Libéria, une planète des singes miniature est en danger

Epidémie

Au Sierra Leone, la réouverture d'une réserve des chimpanzés annonce la fin d'Ebola

Au Sierra Leone, la réouverture d'une réserve des chimpanzés annonce la fin d'Ebola

Liberia

AFP

Une société du Liberia serait derrière la cyberattaque en Allemagne

Une société du Liberia serait derrière la cyberattaque en Allemagne

AFP

La paix reste "fragile" au Liberia

La paix reste "fragile" au Liberia

AFP

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

USA

AFP

Burundi: 500 étudiants chassés du campus demandent "protection" aux USA

Burundi: 500 étudiants chassés du campus demandent "protection" aux USA

Rodolph TOMEGAH

Amical : Sans Messi, l’Argentine tenu en échec par l’Equateur

Amical : Sans Messi, l’Argentine tenu en échec par l’Equateur

AFP

Paludisme: un parasite mutant menacerait des millions d'Africains

Paludisme: un parasite mutant menacerait des millions d'Africains