mis à jour le

Le quartier d'affaires d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Taki Tone via Flickr
Le quartier d'affaires d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Taki Tone via Flickr

Le continent africain renoue avec une croissance forte mais très inégale

Selon un rapport de la Banque africaine de développement, le taux de croissance moyen du continent va flirter avec les 5% en 2015 et 2016.

Excepté en 2012, l'Afrique n'avait jamais retrouvé depuis sept ans un taux de croissance égal à celui d'avant la crise économique de 2008. Mais après deux années moyennes en 2013 et 2014 marquées par une croissance modérée à 3.5 puis 3.9 %, les prévisions sont à nouveau plus optimistes pour le continent.

Selon un rapport conjoint de la Banque africaine développement et de l'OCDE, intitulé Perpectives économiques en Afrique, l'économie africaine va reprendre des couleurs avec une croissance moyenne de 4.5% en 2015, puis 5% en 2016. Un vent de renouveau, même si on demeure loin du taux de croissance à 7% de l'année 2007.

Une amélioration des conditions d'investissement

L’Afrique de l’Ouest affiche une croissance relativement soutenue de 6 % en 2014, malgré le combat qu’elle doit livrer contre le virus Ebola. Au Nigéria (6.3 % de croissance), l’impulsion est essentiellement venue des secteurs non pétroliers, signe que l’économie se diversifie. A contrario en Afrique australe, la croissance est passée sous la barre des 3 %, la locomotive de la région, l’Afrique du Sud, n’enregistrant qu’une hausse de 1.5 %. Un ralentissement perceptible depuis plusieurs années pour la nation arc-en-ciel qui cherche un second souffle après quinze ans de très forte croissance.

Selon le rapport, l'une des raisons de l'accélération de la croissance sur le continent est l'amélioration de l’environnement des affaires. "Le climat d’investissement s'est amélioré dans de nombreux pays d’Afrique, ce qui conforte les perspectives de croissance à long terme. Le Bénin, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo (RDC), le Sénégal et le Togo figurent même parmi les dix pays ayant le plus introduit des réformes à cet effet", écrivent les auteurs.

L'Afrique poursuit son développement

Les pays africains ont également fait des progrès significatifs dans toutes les dimensions du développement humain, comparables à d’autres régions du monde. En 2014, 17 pays africains sur 52 ont atteint un niveau élevé ou moyen du développement humain. Cependant, ces progrès s’accompagnent d’importantes inégalités entre et au sein des pays. Les niveaux d’éducation, de santé et de revenu ont augmenté nettement plus vite dans les pays d’Afrique de l’Est et de l’Ouest qu’en Afrique centrale, du Nord et australe, selon les auteurs du rapport. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée  En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales 

croissance

Money money money

Pourquoi la croissance est au plus bas depuis 20 ans en Afrique subsaharienne

Pourquoi la croissance est au plus bas depuis 20 ans en Afrique subsaharienne

AFP

La banque mobile, nouveau grigri de la croissance en Afrique

La banque mobile, nouveau grigri de la croissance en Afrique

AFP

Ghana: le président Mahama promet une forte croissance et des emplois

Ghana: le président Mahama promet une forte croissance et des emplois

développement

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

AFP

Les filles, clés de la prospérité des pays en développement

Les filles, clés de la prospérité des pays en développement

économie

AFP

Gabon: l'Asie, moteur d'une économie émergente

Gabon: l'Asie, moteur d'une économie émergente

AFP

Zambie: Lungu face

Zambie: Lungu face

Gastronomie

L'attiéké va-t-il devenir une appellation protégée en Côte d'Ivoire?

L'attiéké va-t-il devenir une appellation protégée en Côte d'Ivoire?