mis à jour le

Un cimetière de victimes du virus Ebola en Guinée. REUTERS/Misha Hussain
Un cimetière de victimes du virus Ebola en Guinée. REUTERS/Misha Hussain

Le virus Ebola va plomber à long terme l'économie des pays touchés

Le déficit en termes de PIB pour les trois pays touchés par la crise - Guinée, Sierra Leone, Liberia - est estimé à 1,4 milliard d'euros, selon un rapport.

En 2015, l'Afrique devrait connaître une croissance moyenne de l'ordre de 4.5% selon un rapport publié par la Banque africaine de développement et intitulé Perspectives économiques en Afrique. Mais tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne surtout en Afrique de l'Ouest. Dans la région, la croissance atteint 6%, notamment grâce à la bonne santé économique du Nigeria, mais pour les trois pays touchés par l'épidémie du virus Ebola - la Guinée, le Liberia et le Sierra Leone - le coût de la maladie est important et impactera encore leur économie en 2015.

Le coût économique d'Ebola

Le déficit en termes de PIB pour les trois pays touchés par la crise - Guinée, Sierra Leone, Liberia - ressort autour de 1.4 milliard de dollars en parité de pouvoir d’achat, dont 775 millions pour la Sierra Leone, 460 millions pour la Guinée et 165 millions pour le Libéria. Cela équivaut à une perte de revenu par habitant d’environ 130 dollars en Sierra Leone et autour de 40 dollars au Libéria et en Guinée. Le scénario proposé ici part de l’hypothèse que l’épidémie sera maîtrisée courant 2015 mais que l’activité économique restera déprimée, surtout en Sierra Leone où les indicateurs devraient se contracter. Mais à l’horizon 2016, "la reprise devrait être au rendez-vous pour les trois pays", selon les auteurs du rapport. 

L’épidémie menace aussi de détourner les dépenses des gouvernements et des donneurs au profit des services sanitaires d’urgence et au détriment des autres infrastructures, ce qui pourrait rejaillir sur la croissance à plus long terme. "La perception d’un retour à l’instabilité pourrait prendre des années à s’effacer et freiner également le potentiel de croissance", conclut le rapport.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Ebola

AFP

Ebola en RDC: la barre de 100 cas franchie, 43 morts depuis juin

Ebola en RDC: la barre de 100 cas franchie, 43 morts depuis juin

AFP

RDC: le personnel chargé de la lutte contre Ebola dans le Nord-Ouest en grève

RDC: le personnel chargé de la lutte contre Ebola dans le Nord-Ouest en grève

AFP

Ebola en RDC: fin d'une épidémie d'Ebola, mais d'autres défis sanitaires

Ebola en RDC: fin d'une épidémie d'Ebola, mais d'autres défis sanitaires

Guinée

AFP

Amnesty accuse la Guinée pour les violences post-électorales

Amnesty accuse la Guinée pour les violences post-électorales

AFP

La Guinée sous tension après la proclamation de sa victoire par l'opposition

La Guinée sous tension après la proclamation de sa victoire par l'opposition

AFP

Cinq choses

Cinq choses

Liberia

AFP

Le Liberia sollicite Washington pour enquêter sur des morts mystérieuses

Le Liberia sollicite Washington pour enquêter sur des morts mystérieuses

AFP

Le Liberia abandonne les poursuites contre le fils de l'ex-présidente Sirleaf

Le Liberia abandonne les poursuites contre le fils de l'ex-présidente Sirleaf

AFP

Prendre le Covid de vitesse au Liberia éprouvé par Ebola

Prendre le Covid de vitesse au Liberia éprouvé par Ebola