mis à jour le

En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques

La liste des ministres composant le nouveau gouvernement Sellal, rendue publique par la présidence de la République, "frise le ridicule" selon le site Algérie Focus.

Au-delà de certaines compétences indiscutables, le nouveau gouvernement est donc un aveu d'échec politique. Puisqu'en dehors de Tahar Khaoua, qui a occupé jusque-là le poste de chef de groupe parlementaire du FLN, et de Benyounes et Ghoul, le gouvernement ne compte pratiquement aucun politique. Même le département de l'Intérieur, d'habitude occupé par des poids lourds de la vie politique, n'a pas échappé à la règle. Il est désormais occupé par un ancien de l'administration, à savoir Noureddine Bedoui. L'enseignement supérieur, qui a plus besoin d'un politique, est donné à ancien recteur.

Plus que cela, ce gouvernement est un désaveu pour les partis politiques. Ainsi, le FLN, dont le secrétaire général réclame carrément le poste de Premier ministre, ne compte que deux ministres, à savoir Abdelkader Messahel et Tahar Khaoua. Tandis que le RND compte un seul représentant, en la personne de Mohamed Mebarki.

Le plus aberrant dans cette liste est la création d'un ministère des Affaires Etrangères bis. Ainsi, en plus de ses anciennes fonctions de ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Bensalah est chargé de ... la coopération internationale. Autant dire que le ministère des Affaires Etrangères a désormais deux têtes, avec des prérogatives renforcées pour Messahel.

Par ailleurs, les craintes de Louisa Hanoune de voir des « amis » nommés au poste de ministres risquent de se vérifier....

 Essaïd Wakli

L'article Remaniement ministériel: Un gouvernement sans âme! a d'abord été publié sur le site Algérie Focus.

Algérie

AFP

Rachid Taha enterré en Algérie sur la terre de ses ancêtres

Rachid Taha enterré en Algérie sur la terre de ses ancêtres

AFP

Macron reconnaît la responsabilité de l'Etat dans la disparition de Maurice Audin en Algérie

Macron reconnaît la responsabilité de l'Etat dans la disparition de Maurice Audin en Algérie

AFP

L'islamiste Beghal n'a "jamais été condamné" en Algérie

L'islamiste Beghal n'a "jamais été condamné" en Algérie

gouvernement

AFP

Soudan: nouveau Premier ministre après le limogeage du gouvernement

Soudan: nouveau Premier ministre après le limogeage du gouvernement

AFP

Au Zimbabwe, un nouveau gouvernement pour relancer l'économie

Au Zimbabwe, un nouveau gouvernement pour relancer l'économie

AFP

Comores: le président nomme un nouveau gouvernement

Comores: le président nomme un nouveau gouvernement