mis à jour le

Côte d'Ivoire: enquête au sujet des primes impayées aux champions d'Afrique

Le gouvernement ivoirien a diligenté une enquête sur les primes impayées des joueurs et des membres de l'encadrement de la sélection de Côte d'Ivoire, victorieuse de la dernière Coupe d'Afrique des nations de football, a annoncé mercredi son porte-parole.

"Les enquêtes sont en cours, elles ne sont pas achevées", a déclaré Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement, à l'issue d'un Conseil des ministres tenu mercredi.

"Toutes les personnes qui auront fauté dans cette affaire seront punies", a-t-il assuré, ajoutant que "la première sanction prise" concernait "le régisseur désigné par le trésor public pour la gestion des fonds à la CAN-2015", qui a été "démis de ses fonctions".

"Nous n'avons pas reçu nos primes de matches", s'était plaint le 23 avril le milieu de terrain des Eléphants, Geoffroy Serey Dié.

"Il y a des joueurs dont je fais partie qui n'ont pas eu leur argent. Nous avons gagné la CAN, on nous doit de l'argent, il faut payer", s'était lamenté le joueur de Stuttgart.

"Des joueurs et encadreurs n'ont pas jusque-là reçu leurs primes prévues dans le budget de la CAN, estimé à 3,5 milliards de francs CFA" (environ 5,3 millions d'euros), avait convenu Sory Diabaté, le vice-président de la Fédération ivoirienne de football.

Des médias ivoiriens font état du non-paiement des primes de la demi-finale et de la finale de la CAN-2015 pour certains joueurs et membres de l'encadrement, pour un montant s'élevant à plus de 600 millions de FCFA (un million d'euros environ) au total.

Les 23 vainqueurs de la CAN-2015, disputée en Guinée équatoriale du 17 janvier au 8 février, se sont vus récompensés pour plus de 90.000 euros de primes chacun, la moitié sous la forme d'une maison et l'autre moitié en espèce, par le président ivoirien Alassane Ouattara après leur succès.

"Le président de la République a respecté ce qu'il a dit", avait observé Serey Dié.

 

enquête

AFP

Sierra Leone: ouverture d'une enquête après des bousculades qui ont fait un mort et 90 blessés

Sierra Leone: ouverture d'une enquête après des bousculades qui ont fait un mort et 90 blessés

AFP

Vincent Bolloré en garde

Vincent Bolloré en garde

AFP

Angola: un journaliste jugé

Angola: un journaliste jugé

primes

AFP

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes

AFP

CAN: le sélectionneur du Cameroun Hugo Broos se plaint des primes

CAN: le sélectionneur du Cameroun Hugo Broos se plaint des primes

AFP

CAN: grève de l'entraînement des joueurs de RD Congo

CAN: grève de l'entraînement des joueurs de RD Congo