mis à jour le

Sierra Leone: la fête nationale éclipsée par la réhabilitation post-Ebola

La Sierra Leone va se concentrer sur les secteurs de "la santé, l'éducation, la protection sociale et la réhabilitation économique" pour sortir de la crise de l'Ebola, a affirmé lundi le président Ernest Bai Koroma à l'occasion du 54e anniversaire de l'indépendance du pays.

"Aujourd'hui, nous ne pouvons pas célébrer notre indépendance comme avant, car la nation est en deuil", a expliqué le président à la télévision nationale. 

"Ebola est une guerre contre l'essence de notre humanité et de nombreux de nos médecins, infirmiers et infirmières sont tombés au cours de cette bataille", a rappelé le président dont le pays a enregistré près de 4.000 décès depuis un an, sur les 11.000 recensés dans les trois pays les plus touchés, Liberia, Guinée et Sierra Leone.

La stratégie du gouvernement, a poursuivi le président Koroma, est désormais centrée sur les secteurs de "la santé, l'éducation, la protection sociale et la réhabilitation économique à travers le développement du secteur privé". 

Aucune festivité n'a marqué le 54e anniversaire de l'indépendance, les rassemblements pubics restant toujours interdits en vertu des mesures prises pour lutter contre l'épidémie d'Ebola.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recensé 3.877 décès dus à Ebola, mais seuls quelques nouveaux cas par semaine sont enregistrés depuis le début de l'année.

Plus de 10.000 volontaires mènent depuis la semaine dernière des campagnes de prévention sanitaire, visant notamment les quelque 1,5 million d'enfants de moins de cinq ans avec des vaccinations contre la rougeole et autres maladies infantiles.

Les équipes médicales s'efforcent également de déceler les signes de malnutrition et proposent des tests pour le virus VIH du sida.

"Ces interventions de base peuvent sauver des milliers de vies", a souligné le ministre sierra-leonais de la Santé Abu Bakar Fofanah, en rappelant qu'avec l'épidémine d'Ebola, "les mères ont souvent renoncé à emmener leurs enfants dans les centres de prévention sanitaire".

 

AFP

Ses derniers articles: Crise au Togo: Lomé retrouve le calme, Sokodé "ville fantôme"  Zimbabwe: critiques contre la nomination de Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté de l'OMS  Kenya: Kenyatta et Odinga appellent au calme pour l'élection du 26 

fête

AFP

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

AFP

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

réhabilitation

AFP

Bolloré lance la réhabilitation de plus de 1.000 km de rail d'Abidjan

Bolloré lance la réhabilitation de plus de 1.000 km de rail d'Abidjan

Larbi Chouikha

Tunisie : La réhabilitation du journaliste commence dans sa rédaction !

Tunisie : La réhabilitation du journaliste commence dans sa rédaction !

La Rédaction

Patrimoine culturel endommagé

Patrimoine culturel endommagé