mis à jour le

Dans les rues d'Alger. Rasiermesser Kalle via Flickr.
Dans les rues d'Alger. Rasiermesser Kalle via Flickr.

Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens

La prédiction faite par un média israëlien n'a pas manqué de susciter le buzz sur les réseaux sociaux en Algérie.

L'Algérie se prépare-t-elle à vivre le plus brutal des coups d'État de son histoire ? Qu'est-ce qui se prépare dans les coulisses et comment finira la guerre entre les trois centre de pouvoir, à savoir le politique, le renseignement et le militaire ? Est-ce réellement une question de temps ? Que seront les répercussions d'un tel coup d'État pour l'Algérie ? Voici donc une série de questions abordées dans un article, publié par un média israélien, qui prédit renversement prochain du régime. Une prédiction qui n'a pas manqué de susciter le buzz sur les réseaux sociaux en Algérie, où de nombreux internautes se sont étonnés de l'intérêt manifesté par ce média israélien pour l'Algérie. D'autres ont crié à la manipulation. 

Quoi qu'il en soit, l'analyse du média israélien, Israël-flash, proche des milieux sionistes, notamment la célèbre Ligue de défense juive (LDJ) en France,  n'a pas laissé les Algériens indifférents. Ce média prévoit donc un prochain coup d'État militaire qui serait d'ores et déjà en préparation. Le site s'appuie sur plusieurs éléments d'analyse des rapports conflictuels entre les trois pouvoirs en place en Algérie, et la "guerre secrète" qui opposerait le politique, le renseignement et le militaire.

Selon le rédacteur de cet article, l'Algérie va revivre «un nouveau cycle de régime autoritaire et corrompu». Le coup d'Etat serait inévitable d'après cette analyse, à cause du conflit entre le pouvoir politique représenté par un Saïd Bouteflika qui «conduit la gouvernance politique du pays, soucieux de maintenir la corruption à son plus haut niveau» et le Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS) ainsi que le pouvoir militaire qui "fait et défait les gouvernements algériens depuis l'indépendance de l'Algérie".

Ce média israélien croit savoir que l'ANP n'est plus homogène, comme elle le fut depuis l'indépendance, en raison des divisions en son sein entre les partisans de la vieille garde «représentée par Gaïd Salah, soutien indéfectible des frères Bouteflika et corrompu jusqu'à l'os, et la jeune garde composée de commandants quinquagénaires qui attendent leur tour». Dans ces conditions, le même média israélien prédit un avenir sombre à notre pays. Élucubrations, rumeurs ou tentatives de déstabilisation, de nombreux internautes algériens ont qualifié, enfin, cette analyse israélienne de "ridicule". Ce média a selon toute vraisemblance échoué à effrayer ou convaincre en Algérie...

Nourhane S. 

Algérie

AFP

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Algériens

AFP

Algérie: Macron "prêt"

Algérie: Macron "prêt"

AFP

Elections locales: les Algériens aux urnes dans un climat morose

Elections locales: les Algériens aux urnes dans un climat morose

AFP

Les Algériens aux urnes pour des élections locales sans grands enjeux

Les Algériens aux urnes pour des élections locales sans grands enjeux