mis à jour le

Côte d'Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique

Un stade "olympique" d'une capacité de 60.000 places, don de la Chine, sera construit à Abidjan à partir de 2016 en vue de l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations de football de 2021, a-t-on appris jeudi de source officielle.

"Don de la République populaire de Chine", le stade "olympique" d'Ebimpé, une enceinte "moderne de 60.000 places assises" permettra d'accueillir "des compétitions de haut niveau d'athlétisme, de football et de rugby", d'après un communiqué publié à l'issue du conseil des ministres mercredi.

Une cité "olympique" sera également construite autour du stade, bâti sur une superficie de 20 hectares dans la commune d'Anyama, au nord d'Abidjan, a indiqué à l'AFP le service de communication du ministère des Sport.

Les travaux, d'une durée de 24 mois débuteront en janvier 2016, selon le communiqué du gouvernement.

"Le stade olympique est un don de la Chine, la Côte d'Ivoire n'aura que l'espace à mettre à disposition", a réagi le service communication du ministère des Sports, se félicitant de "l'aboutissement d'un projet de développement du sport" à travers "la construction d'infrastructures de qualité".

L'édification de ce stade est liée à l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2021 de football (CAN-2021), confiée à la Côte d'Ivoire.

Abidjan, qui fait partie des sites retenus, ne dispose pour l'instant que d'un seul stade répondant aux normes internationales.

Rustique, le stade Houphouët-Boigny, construit avant l'indépendance de la Côte d'Ivoire (1960), comporte deux tribunes latérales couvertes et des virages sans toits. Il a une capacité de 35.000 places. 

Les autres sites sont San Pedro (sud-ouest), Korhogo (nord), où de nouveaux stades seront construits. Un appel à manifestation d'intérêt a été lancé par le gouvernement pour ces enceintes.

Pour Bouaké (centre), dernier site choisi, "le stade de la paix", d'une capacité de 25.000 places, sera réhabilité. Il avait été construit pour la CAN-1984, disputée en Côte d'Ivoire.

La Chine est de plus en plus présente en Côte d'Ivoire, où ses entreprises construisent actuellement le plus grand barrage hydroélectrique du pays, à Soubré, ainsi qu'une autoroute reliant Abidjan à la frontière ghanéenne.

AFP

Ses derniers articles: Zambie: l'accusation de trahison maintenue contre le chef de l'opposition  Afrique du Sud: coup d'arrêt pour le futur programme nucléaire  Mozambique: la guerre contre l'exploitation illégale des forêts 

Abidjan

AFP

Cacao: le siège de l'ICCO quitte Londres pour Abidjan

Cacao: le siège de l'ICCO quitte Londres pour Abidjan

AFP

Côte d'Ivoire: le procès des "disparus du Novotel"

Côte d'Ivoire: le procès des "disparus du Novotel"

AFP

Côte d'Ivoire: intrusion de casseurs au lycée international Jean Mermoz

Côte d'Ivoire: intrusion de casseurs au lycée international Jean Mermoz

Chine

AFP

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire

AFP

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

AFP

Nouvelles expulsions de Taïwanais du Kenya vers la Chine

Nouvelles expulsions de Taïwanais du Kenya vers la Chine

olympique

AFP

Athlétisme: mariage de la championne olympique Caster Semenya avec sa compagne

Athlétisme: mariage de la championne olympique Caster Semenya avec sa compagne

AFP

Taekwondo: la nouvelle vie du médaillé d'or olympique Cheick Cissé

Taekwondo: la nouvelle vie du médaillé d'or olympique Cheick Cissé

AFP

JO-2016 - L'étau se resserre sur le Comité olympique kényan après les faux-pas de Rio

JO-2016 - L'étau se resserre sur le Comité olympique kényan après les faux-pas de Rio