mis à jour le

Deux migrants dans le désert du Sinaï en 2008. REUTERS/Asmaa Waguih
Deux migrants dans le désert du Sinaï en 2008. REUTERS/Asmaa Waguih

Pour les migrants, "la partie la plus difficile, c’est la traversée du Sahara"

Les naufrages récents en Méditerranée ont alerté l'opinion mondiale. Mais les migrants sont également nombreux à trouver la mort lors de la traversée du Sahara.

"Traverser la mer n'est que la dernière étape". Ce sont les propos de Meron Estefanos, une journaliste érythréenne, qui témoigne dans une enquête publiée par l'Irin (Integrated regional information netword), un site d'information qui traite des questions des droits de l'homme. 

Depuis le début de l'année 2015, près de 1 500 migrants ont péri en mer Méditerranée, dont plus de 700 aux larges des côtes libyennes ces derniers jours. Parmi ces migrants, de nombreux réfugiés érythréens, comme nous l'expliquions dans un sujet récent sur Slate Afrique, qui sont les plus nombreux derrière les Syriens à tenter la traversée pour l'Europe. 

Mais comme l'explique l'enquête de l'Irin, le passage le plus dangereux et le plus mortel pour les migrants venus d'Afrique subsaharienne - et principalement d'Eryhrée et de la Corne de l'Afrique -, n'est pas la Méditerranée, mais la traversée du désert du Sahara. "Ils sont nombreux à mourir de soif; certains tombent de voiture et les passeurs ne s'arrêtent pas pour eux", explique Meron Estefanos. 

Outre le danger de la soif, les migrants qui traversent le Sahara font face à une menace encore plus terrifiante, "celle d'être enlevés par des combattants se réclamant de l'Etat islamique (EL)", écrit l'Irin. Une vidéo mise en ligne récemment par l'EL montre l'exécution sur une plage libyenne de 28 hommes présentés comme des chrétiens d'Ethiopie.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Un Alger poétique et très masculin dans le dernier clip de The Blaze  L'Algérie, premier importateur d'armes sur le continent africain  Le nouveau développeur star de Google est un Camerounais de 17 ans 

Etat islamique

Egypte

L'amour déçu des coptes pour le président al-Sissi

L'amour déçu des coptes pour le président al-Sissi

Zone de guerre

En Libye, les Américains sont toujours présents mais sans le dire vraiment

En Libye, les Américains sont toujours présents mais sans le dire vraiment

Djihadisme

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

migrants

AFP

Les corps de 74 migrants découverts sur une plage libyenne

Les corps de 74 migrants découverts sur une plage libyenne

AFP

Dans le nord du Maroc, des migrants gardent espoir de gagner l'Europe

Dans le nord du Maroc, des migrants gardent espoir de gagner l'Europe

AFP

Maroc: 300 migrants ont forcé la frontière

Maroc: 300 migrants ont forcé la frontière

sahara

AFP

Sahara occidental: le Front Polisario toujours sur le qui-vive

Sahara occidental: le Front Polisario toujours sur le qui-vive

AFP

Polisario: "Toutes les options sont ouvertes" au Sahara occidental

Polisario: "Toutes les options sont ouvertes" au Sahara occidental

AFP

Des bruits de bottes au Sahara occidental?

Des bruits de bottes au Sahara occidental?