mis à jour le

Des manifestants à Addis Abeba mercredi 22 avril. Photo AFP
Des manifestants à Addis Abeba mercredi 22 avril. Photo AFP

Des violences en Ethiopie en marge d'une manifestation contre Daech

Des milliers de personnes ont marché dans les rues d'Addis Abeba mercredi 22 avril pour dénoncer l'assassinat de 28 ressortissants éthiopiens par l'Etat Islamique.

Des dizaines de milliers d'Ethiopiens ont participé mercredi à Addis Abeba à une manifestation organisée par le pouvoir contre le groupe Etat islamique, responsable de l'exécution de 28 chrétiens éthiopiens en Libye, a constaté un journaliste de l'AFP. Le rassemblement visait à canaliser l'émotion et la colère suscitées par le meurtre des ressortissants éthiopiens par le groupe jihadiste. Mais de petits groupes de manifestants en ont profité pour exprimer leur colère envers les autorités, dans un pays où toute contestation est sévèrement réprimée.

 

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Ses derniers articles: En Tunisie, la grenade est la star de l'automne  L'escrimeuse Inès Boubakri dédie sa médaille d'or à « la femmes tunisienne»  En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC 

Daech

Terrorisme

La Libye n'est finalement pas devenue le nouveau fief de Daech

La Libye n'est finalement pas devenue le nouveau fief de Daech

Terrorisme

Pourquoi la Tunisie produit-elle autant de terroristes?

Pourquoi la Tunisie produit-elle autant de terroristes?

Terrorisme

Comment la Tunisie est devenue un foyer de recrutement pour l'EI

Comment la Tunisie est devenue un foyer de recrutement pour l'EI

Etat islamique

Djihadisme

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Djihadisme

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Terrorisme

En Libye, les djihadistes de l'EI offrent des ceintures explosives à leurs futures femmes

En Libye, les djihadistes de l'EI offrent des ceintures explosives à leurs futures femmes