mis à jour le

Elle devient la première femme africaine à finir le marathon du Pôle Nord

Une athlète nigériane raconte son expérience après avoir terminé l'une des épreuves les plus extrêmes du globe.

Rien ne prédestinait Tuedon Morgan, une femme nigériane âgée de 42 ans qui a débuté la course à pied en 2008, à fouler un jour la glace du Pôle Nord. Mais cette athlète, qui s'est guérie de son obésité par la pratique du running, est entrée dans l'histoire en devenant la première femme africaine à rallier l'arrivée du marathon le plus septentrional du globe. 

Très fière d’avoir bouclé le marathon du Pôle Nord, une épreuve hors-norme à l’issue de laquelle elle a planté le drapeau national du Nigeria dans la glace, Tuedon Morgan a confié ses sentiments à la BBC"Le Pôle Nord était extrêmement difficile pour moi. C’était très froid avec des températures qui ont atteint -41°c et je voyais mon corps perdre beaucoup d’énergie. En fait, c’était comme un champ magnétique qui aspirait toute mon énergie."

Sur la ligne de départ, 44 concurrents de 22 pays se sont élancés pour ce pari fou. Tuedon Morgan s’est classée à la dernière place à l'arrivée, mais le plus important n’était pas là pour elle. "Je courais contre moi-même". L’histoire est belle. En 2008, cette femme nigériane pesait 121kg. "Je me suis réveillée un matin et en me regardant dans un miroir, je me suis dit : «je dois changer mon mode de vie»."

Depuis, Tuedon Morgan a terminé 33 marathons. "Le message que je veux faire passer est qu’il faut toujours croire en soi-même", explique t-elle.

Le reportage est à lire en intégralité sur le site de la BBC. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique