mis à jour le

Guinée: la police ouvre le feu sur des manifestants, plusieurs blessés

Plusieurs partisans de l'opposition guinéenne qui voulaient manifester à Conakry ont été blessés à balles réelles lors de heurts lundi avec la police, a-t-on appris de source médicale.

"De violents affrontements ont opposé des jeunes manifestants aux forces de l'ordre à Hamdallaye (un quartier de la capitale, NDLR) où les forces de l'ordre ont tiré sur trois jeunes manifestants" qui ont été blessés, a affirmé à l'AFP sous le couvert de l'anonymat un médecin de la clinique Jean Paul II.

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire: le nombre de grossesses en milieu scolaire explose  Un Africain pour la première fois à la tête de l'OMS  Niger: Hawad, poète et peintre furieux 

blessés

AFP

Six blessés par balle à Bouaké en Côté d'Ivoire

Six blessés par balle à Bouaké en Côté d'Ivoire

AFP

Centrafrique: un Casque bleu tué, 4 disparus, 8 blessés

Centrafrique: un Casque bleu tué, 4 disparus, 8 blessés

AFP

Attaque au Mali: un mort non identifié, neuf Casques bleus blessés

Attaque au Mali: un mort non identifié, neuf Casques bleus blessés

feu

AFP

Tirs nourris d'armes à Lubumbashi en RDC

Tirs nourris d'armes à Lubumbashi en RDC

AFP

Gabon: le président Bongo déclaré réélu, l'Assemblée en feu

Gabon: le président Bongo déclaré réélu, l'Assemblée en feu

AFP

Afrique du Sud: feu vert pour une action collective de dizaines de milliers de mineurs malades

Afrique du Sud: feu vert pour une action collective de dizaines de milliers de mineurs malades

police

AFP

RDC: le siège du parti historique de l'opposition encerclé par la police

RDC: le siège du parti historique de l'opposition encerclé par la police

AFP

RDC: limogeage du chef de la police de Kinshasa

RDC: limogeage du chef de la police de Kinshasa

AFP

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police