mis à jour le

Centrafrique: attaque contre une base de l'ONU dans le nord, un manifestant tué

Plusieurs centaines de manifestants ont tenté vendredi d'envahir une base de l'ONU à Kaga Bandoro, au nord de la République centrafricaine (RCA), et un manifestant a été tué dans les affrontements avec les Casques bleus, a annoncé l'ONU.

L'attaque a également fait "plusieurs blessés" parmi les manifestants, a indiqué le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric.

La Minusca (Mission de l'ONU en RCA) a procédé à des tirs de sommation contre les manifestants qui ont tenté de mettre le feu à la base et dont certains étaient armés de couteaux, a-t-il précisé. Les manifestants étaient "entre 300 et 400".

La Mission "regrette profondément cet incident" et va ouvrir une enquête. Il s'agit de la deuxième attaque en une semaine contre la mission "qui a toujours été en bons termes avec la population locale", a souligné le porte-parole.

Kaga-Bandoro est situé à 350 km au nord de Bangui et reste un foyer de tensions. En janvier dernier, huit membres d'une délégation officielle, dont le maire de la ville, avaient été brièvement enlevés puis libérés par des membres de l'ex-rébellion Séléka.

AFP

Ses derniers articles: Le salon Livre Paris  Mauritanie: la révision constitutionnelle soumise  Wilmots (Côte d'Ivoire): "Voir si mon estomac est costaud" 

attaque

AFP

Niger: quatre gendarmes tués dans une attaque "terroriste"

Niger: quatre gendarmes tués dans une attaque "terroriste"

AFP

Mali: 11 morts dans une attaque contre l'armée

Mali: 11 morts dans une attaque contre l'armée

AFP

Est de la RDC: 25 civils tués dans une attaque

Est de la RDC: 25 civils tués dans une attaque

l'ONU

AFP

Famine en Somalie: aide d'urgence de 22 millions de dollars de l'ONU

Famine en Somalie: aide d'urgence de 22 millions de dollars de l'ONU

AFP

Guterres veut renforcer la présence de l'ONU en RDC

Guterres veut renforcer la présence de l'ONU en RDC

AFP

Lac Tchad: l'ONU au chevet d'une des pires crises humanitaires de la planète

Lac Tchad: l'ONU au chevet d'une des pires crises humanitaires de la planète