mis à jour le

Egypte: près de 400 islamistes jugés pour des violences meurtrières

Un nouveau groupe de près de 400 partisans de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi seront jugés en Egypte pour des violences meurtrières, dont la mort de deux policiers en août 2013, a annoncé mercredi le parquet.

Depuis que M. Morsi a été destitué en juillet 2013 par l'ex-chef de l'armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi, les autorités sont accusées d'instrumentaliser le pouvoir judiciaire dans la répression sanglante lancée contre ses partisans.

Des centaines de pro-Morsi ont ainsi été condamnés à mort durant l'année écoulée dans des procès de masse expédiés en quelques minutes, et qui ont provoqué un tollé international. Plus de 15.000 sont emprisonnés.

Selon un communiqué du parquet, 379 "membres" de la confrérie des Frères musulmans de M. Morsi, classée organisation "terroriste", sont accusés d'avoir pris part à un sit-in "armé" sur la place Al-Nahda au Caire et d'avoir participé à des "défilés armés" durant lesquels ils ont "attaqué des civils et fait des victimes parmi les citoyens et la police".

Ils seront jugés pour leur responsabilité présumée dans le meurtre de deux policiers durant la dispersion du sit-in des pro-Morsi en août 2013. Ce jour là, plus de 700 manifestants islamistes ont été tués dans l'opération des forces de l'ordre, "l'une des plus grandes tueries de manifestants en une seule journée dans l'histoire récente", selon l'organisation des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW).

Les 379 pro-Morsi sont notamment accusés de meurtre avec préméditation, tentative de meurtre, arrestation de civils et leur torture, vandalisme, port d'armes, résistance aux forces de l'ordre et occupation d'installations publiques, selon le communiqué.

AFP

Ses derniers articles: Angola: le parti au pouvoir lance sa campagne électorale  Le nouveau président ghanéen Nana Akufo-Addo, un avocat libéral et persévérant  Gambie: l'UA condamne le revirement du président Jammeh 

islamistes

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face

AFP

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

juges

AFP

Nigeria: arrestation de juges et biens saisis dans une opération anticorruption

Nigeria: arrestation de juges et biens saisis dans une opération anticorruption

AFP

Zimbabwe: le président Mugabe menace les juges

Zimbabwe: le président Mugabe menace les juges

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

violences

AFP

RDC: l'ONU s'attend à des violences au Congo

RDC: l'ONU s'attend à des violences au Congo

AFP

Centrafrique: l'ONU condamne les violences entre groupes ex-Séléka

Centrafrique: l'ONU condamne les violences entre groupes ex-Séléka

AFP

Mali: désaffection aux municipales plombées par les violences

Mali: désaffection aux municipales plombées par les violences