mis à jour le

Egypte: au moins 15 soldats tués dans des attaques du groupe EI

Au moins 15 soldats, deux civils et 15 assaillants jihadistes ont été tués jeudi dans cinq attaques simultanées dans le nord du Sinaï égyptien, où l'armée combat une branche locale du groupe Etat islamique (EI), selon un nouveau bilan de la police.

Les soldats ont été pris pour cible par des "terroristes", terme utilisé par les autorités pour désigner les insurgés jihadistes, qui ont attaqué à l'arme automatique et au lance-roquettes cinq postes de contrôle routier, essentiellement au sud de Cheikh Zuwaïd, à environ 15 km à l'est de Al-Arich le chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, ont indiqué à l'AFP des responsables locaux de la police. Un précédent bilan faisait état de sept soldats et sept assaillants tués.

AFP

Ses derniers articles: Ouagadougou vit  Le Maroc se dote d'une police de l'environnement  Le tourisme marocain fait de la résistance 

attaques

AFP

Nigeria: inquiétante recrudescence des attaques de Boko Haram

Nigeria: inquiétante recrudescence des attaques de Boko Haram

AFP

RD Congo: au moins six morts dans des attaques dans le nord-est

RD Congo: au moins six morts dans des attaques dans le nord-est

AFP

Noël sanglant en RDC: au moins 35 civils tués dans plusieurs attaques au Nord-Kivu

Noël sanglant en RDC: au moins 35 civils tués dans plusieurs attaques au Nord-Kivu

EI

AFP

Le chef du groupe EI en Libye tué par une frappe américaine

Le chef du groupe EI en Libye tué par une frappe américaine

AFP

Le groupe jihadiste EI menace d'exécuter un Croate enlevé en Egypte

Le groupe jihadiste EI menace d'exécuter un Croate enlevé en Egypte

AFP

Nigeria: le chef de Boko Haram fait allégeance au groupe EI

Nigeria: le chef de Boko Haram fait allégeance au groupe EI

soldats

AFP

Nigeria: sept soldats tués dans une embuscade de Boko Haram

Nigeria: sept soldats tués dans une embuscade de Boko Haram

AFP

Niger: 15 soldats tués dans une "attaque terroriste"

Niger: 15 soldats tués dans une "attaque terroriste"

AFP

La RDC qualifie de "montage" une vidéo de tuerie par des soldats

La RDC qualifie de "montage" une vidéo de tuerie par des soldats