mis à jour le

Ebola en Sierra Leone: départ des derniers médecins cubains

Les derniers médecins et personnels de santé cubains dépêchés en Sierra Leone en octobre 2014 pour aider à lutter contre Ebola ont quitté mercredi ce pays, un des plus affectés par l'épidémie avec la Guinée et le Liberia voisins, selon des sources officielles.

Dans le même temps, le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma a rétabli des restrictions de mouvements pour le week-end de Pâques, afin de réduire les risques de propagation du virus Ebola, quelques jours après un confinement général de la population du 27 au 29 mars.

Toutes les restrictions de déplacements décidées dans le cadre de la lutte contre Ebola "demeureront en vigueur durant la période pascale et seront renforcées par les autorités", a affirmé M. Koroma dans une déclaration diffusée par les radio et télévision nationales.

"Ces restrictions incluent l'interdiction de rassemblement et d'activités commerciales de 18H00 (locales et GMT) samedi 4 avril et durant toute la journée du dimanche 5 avril", a-t-il dit.

Mecredi, les 66 derniers membres du contingent médical cubain ont quitté la Sierra Leone, près de six mois après y avoir été envoyés d'urgence dans le pays, répondant à un appel de l'OMS, selon des sources au sein du gouvernement et du bureau de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Freetown.  

Un premier groupe, composé de 98 personnes, est parti de Sierra Leone le 22 mars, a-t-on indiqué. Il a été mis fin à leur mission en raison d'une baisse notable des nouveaux cas d'Ebola de manière générale depuis plusieurs semaines.

Le porte-parole du gouvernement sierra-léonais, Abdulai Bayraytay a salué l'expertise des Cubains qui ont, "sans surprise", jeté leurs forces dans la bataille contre le virus Ebola, a-t-il dit à l'AFP.

"Nous serons toujours reconnaissants envers nos amis, et les Cubains s'inscrivent dans cette ligne", a-t-il affirmé.

- "Des signes de victoire" -

Joint par l'AFP par téléphone peu avant son départ, le chef de la délégation cubaine, Dr Jorge Delgado Butillo, a estimé que la mission médicale avait permis de "renforcer les liens" entre Cuba et la Sierra Leone, où ils ont "contribué à sauver la vie de nombreux malades d'Ebola". "Nous sommes ravis que la Sierra Leone montre des signes de victoire à la fin", a-t-il dit.

Le docteur Anshu Banerjee, représentant de l'OMS à Freetown, a aussi rendu hommage à la mission médicale cubaine, arrivée sur le terrain "au moment où l'épidémie était à son sommet, et le besoin en ressources humaines pour lutter contre la maladie très élevée".

Au total, 256 médecins et personnels de santé cubains avaient été déployés en octobre en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée. Ces trois pays comptent l'essentiel des plus de 10.400 décès identifiés sur près de 25.200 cas depuis fin décembre 2013, selon le dernier bilan de l'OMS publié mercredi et arrêté au 29 mars.

La semaine dernière, le quotidien officiel cubain Granma avait rapporté que 52 Cubains étaient déjà rentrés du Liberia - la totalité du contingent dans ce pays. Aucune indication n'a été fournie sur les personnels présents en Guinée.

Par ailleurs, le Centre national de lutte contre Ebola (Nerc) a communiqué mercredi à Freetown le premier bilan du confinement général du 27 au 29 mars, ayant mobilisé près de 26.000 volontaires à travers le pays pour du porte-à-porte, en plus des habituels personnels de santé.

Durant ces trois jours, les efforts ont été concentrés sur les foyers actuels d'épidémie, situés dans quatre zones: la région de l'Ouest abritant Freetown, les districts de Port Kolo, Bombali et Kambia (nord), près de la frontière avec la Guinée, a expliqué le chef du Nerc, Palo Conteh, lors d'une conférence de presse.

"Environ 50% de l'ensemble des cas de transmission" est recensé dans la région de l'Ouest, où "263 malades ont été évacués de leur domicile vers les centres de santé" pour traitement et diagnostic. "Sur ce total, jusqu'à présent, 10 ont été confirmés positifs" au virus, a précisé M. Conteh.

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire: Serge Aurier désigné meilleur footballeur de l'année  Ghana: le candidat de l'opposition remporte la présidentielle avec 53% des voix  Nigeria: un attentat imputé 

depart

AFP

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains

AFP

Centrafrique: le président Touadéra s'inquiète du départ de Sangaris

Centrafrique: le président Touadéra s'inquiète du départ de Sangaris

AFP

Burkina Faso: le sélectionneur Gernot Rohr annonce son départ

Burkina Faso: le sélectionneur Gernot Rohr annonce son départ

Ebola

Proteines

L'épidémie d'Ebola a détourné les Africains de la viande de chauve-souris

L'épidémie d'Ebola a détourné les Africains de la viande de chauve-souris

AFP

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

Date de péremption

Le scandale des poulets avariés résume les problèmes qui touchent la Sierre Leone

Le scandale des poulets avariés résume les problèmes qui touchent la Sierre Leone

médecins

AFP

Soudan: les médecins en grève pour de meilleures conditions de travail

Soudan: les médecins en grève pour de meilleures conditions de travail

Santé

L'Afrique subsaharienne est un désert médical avec seulement 1 médecin pour 5.000 habitants

L'Afrique subsaharienne est un désert médical avec seulement 1 médecin pour 5.000 habitants

AFP

Libye: deux médecins ukrainiens libérés

Libye: deux médecins ukrainiens libérés