mis à jour le

Ouganda: meurtre de la procureure chargée de l'enquête sur les attentats de Kampala

Des hommes armés ont abattu lundi la procureure ougandaise chargée du procès des 13 hommes accusés d'avoir participé aux attentats de 2010 à Kampala qui avaient fait 76 morts, a annoncé la police.

Joan Kagezi a été assassinée par des hommes à moto lundi en début de soirée dans la banlieue de la capitale ougandaise, a déclaré le porte-parole de la police de Kampala, Patrick Onyango. "Ils l'ont suivie à moto (...) ils l'ont abattue", a dit le porte-parole.

AFP

Ses derniers articles: Décès de l'ancien leader des Frères musulmans Mehdi Akef  Le Gabon dénonce un "acharnement" après la résolution du Parlement européen  Les musiciens Amadou et Mariam plus unis que jamais dans "La Confusion" 

attentats

AFP

Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

AFP

Nord-est du Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

Nord-est du Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

AFP

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

Kampala

AFP

Ouganda: après le chaos, le vote reprend dans le calme

Ouganda: après le chaos, le vote reprend dans le calme

AFP

Ouganda: la présidentielle perturbée par d'importants retards

Ouganda: la présidentielle perturbée par d'importants retards

AFP

Présidentielle en Ouganda: derniers meetings de campagne

Présidentielle en Ouganda: derniers meetings de campagne

meurtre

AFP

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC: un accusé reconnu par un témoin lors du procès

AFP

Égypte: un policier écope de dix ans de prison pour le meurtre d'une manifestante

Égypte: un policier écope de dix ans de prison pour le meurtre d'une manifestante

AFP

La mort de Mgr Bala, "le meurtre de trop" pour les évêques du Cameroun

La mort de Mgr Bala, "le meurtre de trop" pour les évêques du Cameroun