mis à jour le

Offensive régionale contre Boko Haram: une nouvelle localité reprise au Niger

Les armées du Tchad et du Niger poursuivent leur offensive contre Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, fief des insurgés islamistes, où elles ont repris la ville de Gachagar, a indiqué jeudi à l'AFP le ministre de la Défense nigérien.

"Nous avons pris Gachagar", une ville nigériane proche de la frontière avec le Niger, a déclaré le ministre Mahamadou Karidjo, qui a évoqué des "bombardements aériens et terrestres" menés ces derniers jours dans le nord-est du Nigeria par les armées tchadienne et nigérienne.

"Nous nous dirigeons vers Malam Fatori", une autre ville nigériane frontalière avec le Niger, a poursuivi le ministre, qui a fait état de "quelques accrochages" avec les insurgés, sans évoquer d'éventuelles pertes humaines.

Selon l'armée nigérienne, des combattants de Boko Haram se sont "repliés" au sud de Malam Fatori, après plusieurs défaites successives au cours des dernières semaines. L'armée nigériane affirme à l'inverse que Malam Fatori est sous son contrôle.

Tchad et Niger mènent depuis le 8 mars une offensive terrestre et aérienne contre Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, à partir du sud-est du Niger voisin.

Ils ont notamment repris Damasak. Située à une trentaine de kilomètres de la ville nigérienne de Diffa, la localité de Damasak avait été conquise par les islamistes nigérians fin novembre 2014.

"Des bombardements aériens ciblés sont en cours depuis quelques jours contre des positions de Boko Haram en territoire nigérian", a déclaré jeudi à l'AFP un cadre de la municipalité de Diffa, capitale du sud-est du Niger, frontalière avec le Nigeria.

Selon un journaliste local, ces frappes sont "menées depuis le début de la semaine" sur les zones encore tenues par Boko Haram.

"Ce (jeudi) matin, nous avons aperçu des avions militaires se diriger vers le Nigeria pour de probables bombardements", a-t-il affirmé.

Une source humanitaire a de son côté mentionné des "mouvements de troupes" nigéro-tchadiennes jeudi matin et "des combats avec des combattants de Boko Haram".

Le groupe islamiste avait multiplié les conquêtes territoriales dans le nord-est du Nigeria courant 2014 mais a été mis à mal dans son fief par l'opération lancée début février par le Nigeria avec l'appui décisif des pays voisins, Tchad en tête.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: Amnesty dénonce des "expulsions massives illégales" de Subshariens  Paris, Le Caire, les ventes d'armes et les droits de l'homme  Sebastien Ajavon 

Niger

AFP

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

AFP

Embuscade au Niger mercredi: 4 soldats nigériens tués et 8 blessés

Embuscade au Niger mercredi: 4 soldats nigériens tués et 8 blessés

AFP

Le Niger crée un sanctuaire d'hippopotames

Le Niger crée un sanctuaire d'hippopotames

nouvelle

AFP

Niger: douze gendarmes tués lors d'une nouvelle attaque

Niger: douze gendarmes tués lors d'une nouvelle attaque

AFP

Centrafrique: 26 morts, le sud-est dans une nouvelle spirale de violences

Centrafrique: 26 morts, le sud-est dans une nouvelle spirale de violences

AFP

Kenya: la nouvelle élection présidentielle en quatre questions

Kenya: la nouvelle élection présidentielle en quatre questions

offensive

AFP

RDC: 10 miliciens tués lors d'une offensive de l'armée dans l'est

RDC: 10 miliciens tués lors d'une offensive de l'armée dans l'est

AFP

Boko Haram: vaste offensive de l'armée camerounaise au Nigeria

Boko Haram: vaste offensive de l'armée camerounaise au Nigeria

AFP

Libye: l'EI poursuit son offensive en direction des terminaux pétroliers

Libye: l'EI poursuit son offensive en direction des terminaux pétroliers