mis à jour le

Tunisie: les jihadistes de l'EI revendiquent l'attentat de Tunis

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l'attentat contre le musée Bardo de Tunis qui a coûté la vie mercredi à 21 personnes, selon un message audio diffusé jeudi sur les sites jihadistes.

Le groupe jihadiste, qui sévit en Syrie, en Irak et en Libye, a menacé la Tunisie d'autres attaques, affirmant qu'il ne s'agissait que "du début".

Qualifiant l'attentat contre le musée d'"attaque bénie contre l'un des foyers des infidèles en Tunisie musulmane", la voix lisant le communiqué audio a affirmé que l'opération sanglante avait été menée par "deux chevaliers du califat, Abou Zakaria al-Tounsi et Abou Anas al-Tounsi".

Ils étaient "munis d'armes automatiques et de bombes" et sont "parvenus à assiéger un groupe de ressortissants des pays croisés (...) semant la terreur dans le coeur des infidèles". "(...) Ce que vous avez vu, ce n'est que le début. Vous n'allez jouir ni de sécurité ni de paix", poursuit l'enregistrement.

Le bilan officiel de l'attaque est de 20 étrangers et un Tunisien tués, selon le ministre de la Santé Said Aïdi. 13 d'entre eux ont été identifiés, dont trois Japonaises et deux Français.

jihadistes

AFP

Sénégal: le procès de jihadistes présumés liés

Sénégal: le procès de jihadistes présumés liés

AFP

Mali: des dizaines de civils touareg tués par des jihadistes présumés

Mali: des dizaines de civils touareg tués par des jihadistes présumés

AFP

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

Tunis

AFP

Souad Abderrahim, une proche des islamistes pressentie pour être maire de Tunis

Souad Abderrahim, une proche des islamistes pressentie pour être maire de Tunis

AFP

Elections en Tunisie: tractations pour la mairie de Tunis

Elections en Tunisie: tractations pour la mairie de Tunis

AFP

Tunis inaugure sa pharaonique Cité de la Culture, avec Claudia Cardinale

Tunis inaugure sa pharaonique Cité de la Culture, avec Claudia Cardinale