mis à jour le

Tchad: une dizaine de policiers arrêtés après la répression d'une manifestation

Une dizaine de policiers ont été arrêtés à N'Djamena dans le cadre d'une enquête ouverte après la mort d'au moins un étudiant lors d'une manifestation la semaine dernière, a-t-on appris mardi de sources policières.

"Onze policiers ont été interpellés pour raison d'enquête", a indiqué à l'AFP un officier de police sous couvert d'anonymat.

Il a précisé qu'il s'agissait à la fois d'une "enquête interne et judiciaire".

Les éléments interpellés appartiennent au Groupement mobile d'intervention de la police (GMIP).

Les étudiants étaient descendus dans la rue lundi pour protester contre une nouvelle réglementation obligeant les motocyclistes à porter le casque. La manifestation a été durement réprimée par les forces de l'ordre qui ont fait d'un à trois morts parmi les manifestants, selon les sources. 

La police et la gendarmerie ont notamment fait usage de grenades lacrymogènes contre les manifestants qui avaient incendié quelques véhicules et bloqué l'accès de plusieurs établissements scolaires de la capitale. 

Le parquet de N'Djamena a ouvert vendredi une information judiciaire pour "déterminer les différentes responsabilités et engager des poursuites si nécessaire" après la polémique suscitée par une video circulant sur les réseaux sociaux.

On y voit des policiers en treillis - avec l'uniforme du GMIP -  maltraitant des élèves torses nus arrêtés lors de la manifestation, les obligeant à se rouler dans le sable avant de leur donner des coups de fouet.

A N'Djamena, le gouvernement a décidé de fermer les écoles et universités "jusqu'à nouvel ordre" à la suite de la manifestation.

 

 

AFP

Ses derniers articles: Soudan: Béchir appelle les déplacés du Darfour  Tunisie: le report des municipales, "un pas en arrière" selon des ONG  Tanzanie: un quotidien indépendant suspendu pour deux ans 

Manifestation

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

AFP

Au Zimbabwe, manifestation de soutien

Au Zimbabwe, manifestation de soutien

AFP

Maroc: manifestation contre les violences sexuelles

Maroc: manifestation contre les violences sexuelles

policiers

AFP

Algérie: deux policiers tués dans un attentat suicide

Algérie: deux policiers tués dans un attentat suicide

AFP

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

AFP

Accrochages entre policiers et militaires au Zimbabwe

Accrochages entre policiers et militaires au Zimbabwe

répression

AFP

Tchad: Amnesty dénonce l'accentuation de la répression

Tchad: Amnesty dénonce l'accentuation de la répression

AFP

Tchad: la répression se durcit chez l'allié africain de l'Occident, selon des témoignages

Tchad: la répression se durcit chez l'allié africain de l'Occident, selon des témoignages

AFP

Le Maroc justifie la répression contre le mouvement de contestation

Le Maroc justifie la répression contre le mouvement de contestation