mis à jour le

Mozambique: l'opposition présente son projet de provinces autonomes

Le principal parti d'opposition mozambicain, la Renamo, a présenté lundi à l'assemblée son projet de création de provinces autonomes qui vise à régler les tensions post-électorales depuis octobre mais combattu par le Frelimo au pouvoir.

"Nous avons présenté le projet aujourd'hui par écrit et son contenu sera dévoilé dans les prochains jours", a déclaré à l'AFP Antonio Muchanga, le porte-parole de la Renamo. Le parti est arrivé en tête dans cinq provinces sur onze à la présidentielle d'octobre.

Le projet sera discuté à l'assemblée à partir du 31 mars, a précisé lors d'un point presse Mateus Katupha, un porte-parole de l'Assemblée.

Arrivée deuxième des élections présidentielle et législatives du 15 octobre dernier, la Renamo -ancienne rébellion armée de la guerre civile mozambicaine 1976-1992- a dans un premier temps contesté les résultats, puis boycotté les assemblées.

Début février, le nouveau président Filipe Nyusi a rencontré le leader de la Renamo, Afonso Dhlakama pour désamorcer les tensions et permettre aux députés de la Renamo de siéger.

Parallèlement, des ténors du Frelimo, le parti au pouvoir depuis 40 ans, ont parcouru le pays courant février pour critiquer le projet de décentralisation de l'opposition, présenté comme une atteinte à la Constitution.

La présentation de ce projet de loi intervient dans un climat politique très volatil depuis l'assassinat du constitutionnaliste franco-mozambicain Gilles Cistac le 3 mars qui a provoqué une vague d'indignation dans le pays. 

L'opposition et les médias indépendants ont accusé l'aile radicale du Frelimo d'être derrière le crime. Avocat et universitaire critique du pouvoir, M. Cistac avait récemment défendu que le projet d'autonomisation provinciale de la Renamo, parfaitement constitutionnel selon lui.

AFP

Ses derniers articles: JO-2018/Bobsleigh: qualification de l'équipe féminine du Nigeria, une première pour l'Afrique  Crise au Togo: la mobilisation tient bon, tractations pour un dialogue  Kenya: au moins trois morts dans de nouvelles violences 

projet

AFP

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

AFP

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté