mis à jour le

Un Américain infecté par Ebola en Sierra Leone hospitalisé aux Etats-Unis

Un travailleur médical américain infecté par le virus Ebola en Sierra Leone a été rapatrié aux Etats-Unis et hospitalisé vendredi dans une clinique spécialisée près de Washington, a indiqué l'Institut national de la Santé (NIH).

Cette personne, dont l'identité n'a pas été dévoilée, a été évacuée de Sierra Leone par un charter privé et "hospitalisé au NIH Clinical Center à 04H44 (08H44 GMT)", a précisé l'Institut dans un communiqué.

"L'état du patient est en cours d'évaluation. Aucun détail supplémentaire ne sera donné pour le moment", selon les termes du communiqué. 

Le NIH Clinical Center, situé à Bethesda (Maryland) dans la banlieue de la capitale fédérale, dispose "d'équipements d'isolation de haut niveau et possède une équipe de spécialistes des maladies infectieuses et des soins intensifs", précise le communiqué de l'hôpital.

L'infirmière américaine Nina Pham, qui avait été infectée par le virus quand elle s'occupait d'un patient Libérien, Thomas Eric Duncan dans un hôpital du Texas, avait été prise en charge par le même NIH Clinical Center. Elle avait été déclarée guérie le 24 octobre alors que M. Duncan, lui, est décédé.

L'Organisation mondiale de la santé a annoncé jeudi que 10.000 personnes infectées par le virus Ebola sont mortes à travers le monde.

Le virus a surtout fait des victimes en Afrique de l'Ouest, en Sierra Leone, en Guinée et au Libéria, depuis fin 2013. 

AFP

Ses derniers articles: RDC: 4 miliciens et 2 soldats tués dans des combats dans l'est  Cameroun: "En train de redevenir les Lions Indomptables" estime Moukandjo  Mali: relance de l'accord de paix avec un nouveau calendrier 

américain

AFP

Un soldat américain tué en Somalie, une première depuis 1993

Un soldat américain tué en Somalie, une première depuis 1993

AFP

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

AFP

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

Ebola

AFP

Ebola en RDC : Kinshasa annonce la maîtrise de l'épidémie

Ebola en RDC : Kinshasa annonce la maîtrise de l'épidémie

AFP

Nouvelle avancée prometteuse contre Ebola

Nouvelle avancée prometteuse contre Ebola

Virus

Le retour d'Ebola au Congo est un test avant la prochaine grande épidémie

Le retour d'Ebola au Congo est un test avant la prochaine grande épidémie

Etats-Unis

AFP

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

AFP

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Investiture

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains