mis à jour le

Mali: la dépouille du Français tué dans l'attentat de Bamako rapatriée

Le corps de Fabien Guyomard, la victime française de l'attentat de samedi à Bamako, est arrivé mardi matin à l'aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle, où sa famille a tenu à lancer un message "d'espoir et d'humanité".

L'avion dans lequel il a été rapatrié s'est posé peu avant 06H00 GMT sur le tarmac.

Le cercueil, recouvert d'un drapeau français, a été porté jusqu'au pavillon de réception, où les parents de Fabien Guyomard ainsi que son frère et son oncle ont pu se recueillir.

"Notre fils était heureux au Mali", ont souligné ses parents, tout en rappelant son attachement à la France et à sa Bretagne d'origine, dans une brève déclaration lue à la presse par l'oncle de Fabien, Christian Guyomard.

Sa "part de rêve a été brisée par des individus qui n'ont plus rien d'humain", a-t-il poursuivi. M. Guyomard, 30 ans, a été tué lors de l'attaque de "La Terrasse", un restaurant-bar de Bamako, qui a fait quatre autres morts (trois Maliens et un Belge) et au moins huit blessés.

"Aujourd'hui encore résonne la voix de Fabien, son amour de la vie (...) Nous nous attacherons à faire vivre son message d'espoir et de plus d'humanité", a-t-il conclu, remerciant par ailleurs les autorités françaises pour leur soutien.

Le secrétaire d'État aux Français de l'étranger Matthias Fekl, présent au côté de la famille, a "rendu hommage" à la victime et rappelé que la France "comptait sur la détermination des autorités maliennes pour retrouver" et condamner les auteurs de l'attentat.

M. Guyomard travaillait au Mali pour une société américaine spécialisée dans la construction. 

AFP

Ses derniers articles: Egypte: "une stratégie de trois ans" pour relancer l'économie  Présidentielle au Ghana: ce qu'il faut savoir  Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant 

Bamako

AFP

Mali: fermeture des bureaux du producteur d'or Randgold

Mali: fermeture des bureaux du producteur d'or Randgold

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

AFP

Mali: un mort et des blessés dans des heurts

Mali: un mort et des blessés dans des heurts

dépouille

AFP

Entre rire et larmes, Kinshasa accueille la dépouille de la star Papa Wemba

Entre rire et larmes, Kinshasa accueille la dépouille de la star Papa Wemba

AFP

Algérie: le village de Hocine Ait-Ahmed se prépare

Algérie: le village de Hocine Ait-Ahmed se prépare

AFP

A Bujumbura, dans la foulée d'élections boudées, on dépouille dans le cafouillage

A Bujumbura, dans la foulée d'élections boudées, on dépouille dans le cafouillage

français

AFP

Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français

Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français

AFP

Mali: décès d'un militaire français blessé vendredi

Mali: décès d'un militaire français blessé vendredi

AFP

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français