mis à jour le

Mali: Ban demande aux groupes rebelles de parapher l'accord d'Alger

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué vendredi l'accord sur le Mali conclu à Alger le 1er mars et a demandé aux groupes rebelles du Nord de le parapher.

Dans un communiqué, M. Ban note "qu'une paix durable requiert la volonté politique et l'engagement personnel de toutes les parties maliennes". Il "encourage la coalition de groupes armés à parapher le projet d'accord".

M. Ban "appelle toutes les parties à poursuivre leur engagement en faveur d'un accord final".

"Les Nations unies restent déterminées à soutenir les Maliens vers la paix, la sécurité, la justice et le développement par la mise en oeuvre complète et rapide d'un futur accord", ajoute le communiqué.

Cet accord a été paraphé par le gouvernement mais pas par la Coordination des mouvements de l'Azawad, qui regroupe les principaux groupes rebelles à dominante touareg et qui a demandé un délai pour consulter les populations qu'elle représente.

 

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique: nouvelles violences  RDCongo: l'opposition dévoile son plan pour "le départ de Kabila"  Cédéao: objectif de trois enfants maximum par femme d'ici 2030 

ban

AFP

Ghana: au ban de la société, des athées déclarent "leur existence"

Ghana: au ban de la société, des athées déclarent "leur existence"

AFP

Mali: appel de Ban Ki-moon

Mali: appel de Ban Ki-moon

AFP

Le Soudan du Sud est "au bord du gouffre", avertit Ban Ki-moon

Le Soudan du Sud est "au bord du gouffre", avertit Ban Ki-moon

rebelles

AFP

Soudan du Sud: les forces gouvernementales approchent du QG des rebelles

Soudan du Sud: les forces gouvernementales approchent du QG des rebelles

AFP

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles emprisonnés

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles emprisonnés

AFP

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles "mis aux arrêts"

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles "mis aux arrêts"