mis à jour le

Tchad: le président menace d'éliminer le chef de Boko Haram s'il ne se rend pas

Le président tchadien Idriss Déby Itno a menacé mercredi d'éliminer le chef du groupe islamiste nigérian Boko Haram, Abubakar Shekau, s'il ne se rendait pas, affirmant savoir où il se trouve.

Abubakar Shekau "a intérêt à se rendre, nous savons là où il est. S'il refuse de se rendre, il va subir le même sort que ses camarades ont subi", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, en visite de travail à N'Djamena.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: une directrice d'un journal "asphyxié" par l'Etat cesse sa grève de la faim  Les scénarios possibles de la sortie de Mugabe  Bousculade meurtrière au Maroc: les familles pleurent les victimes 

chef

AFP

Le chef du Parlement européen veut mobiliser 40 milliards d'euros pour l'Afrique

Le chef du Parlement européen veut mobiliser 40 milliards d'euros pour l'Afrique

AFP

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

AFP

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

haram

AFP

Niger: un directeur d'école égorgé par Boko Haram

Niger: un directeur d'école égorgé par Boko Haram

AFP

Nigeria: huit soldats tués par Boko Haram dans le nord-est

Nigeria: huit soldats tués par Boko Haram dans le nord-est

AFP

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

menace

AFP

Ethiopie: le récent regain de tension menace l'équilibre ethnique

Ethiopie: le récent regain de tension menace l'équilibre ethnique

AFP

Nigeria: des syndicats font planer la menace d'une grève générale

Nigeria: des syndicats font planer la menace d'une grève générale

AFP

Evans, le "roi du kidnapping" nigérian plaide coupable sous la menace

Evans, le "roi du kidnapping" nigérian plaide coupable sous la menace