mis à jour le

Kenya: le président brûle 15 tonnes d'ivoire

Le président kényan Uhuru Kenyatta a brûlé mardi à Nairobi 15 tonnes d'ivoire, le plus important volume jamais incinéré en Afrique, et promis de détruire d'ici fin 2015 l'ensemble du stock d'ivoire du Kenya, estimé à 100 tonnes, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Ce qui est fait pour protéger la biodiversité est faible au regard des menaces sur notre environnement aujourd'hui", a déclaré le président Kenyatta au Parc national de Nairobi, "il est urgent d'intensifier le combat contre les crimes contre la nature".

"Nous allons brûler le reste de notre stock dans l'année", a-t-il ajouté lors de la cérémonie d'incinération organisée à l'occasion de la Journée mondiale pour la vie sauvage.

"Nous voulons que les générations futures de Kényans, d'Africains et du monde entier puissent jouir de la majesté et de la beauté de ces animaux magnifiques. Les braconniers et ceux qui les financent n'auront pas le dernier mot", a poursuivi le chef de l'Etat kényan.

Le kilo d'ivoire se négocie environ 2.100 dollars en Chine. La quantité incinérée mardi représente une valeur marchande d'environ 30 millions de dollars.

"Il s'agit de la plus importante quantité d'ivoire jamais brûlée en Afrique", s'est réjoui Iain Douglas-Hamilton, fondateur de l'ONG Save the Elephants ("Sauvez les Elephants"). "En nous y prenant bien, dans ce pays, nous pourrions renverser" la situation en ce qui concerne le dramatique braconnage des éléphants.

Le Kenya est non seulement un haut-lieu du braconnage de l'éléphant d'Afrique mais aussi un important point de passage du trafic de l'ivoire prélevée sur les pachydermes abattus dans la région.

Au Kenya, les chiffres officiels font état d'une centaine d'éléphants tués chaque année, mais les experts estiment que le carnage est largement sous-estimé.

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique: nouvelles violences  RDCongo: l'opposition dévoile son plan pour "le départ de Kabila"  Cédéao: objectif de trois enfants maximum par femme d'ici 2030 

président

AFP

L

L

AFP

Le président tanzanien prie les réfugiés burundais de rentrer chez eux

Le président tanzanien prie les réfugiés burundais de rentrer chez eux

AFP

Soudan du Sud: des juges grévistes limogés par le président Kiir

Soudan du Sud: des juges grévistes limogés par le président Kiir