mis à jour le

L'Egypte va reprendre les matchs de football suspendus après des violences mortelles

Les matchs de football de haut niveau vont reprendre en Egypte après avoir été suspendus à l'issue de violences meurtrières devant un stade début février mais aucun supporteur ne pourra y assister, a décidé mercredi le gouvernement.

Le championnat d'Egypte de première division avait été suspendu après que la mort de 19 personnes le 8 février devant un stade de football au Caire lorsque la police avait tiré des grenades lacrymogènes et ouvert le feu à la chevrotine sur des fans qui tentaient d'entrer dans l'édifice, entraînant une bousculade.

Une commission de responsables des ministères de l'Intérieur et des Sports sera créée pour "adopter des mesures pour la reprise du championnat sans aucun spectateur après la fin de la période de deuil de 40 jours", indique un communiqué officiel.

Le gouvernement ne précise cependant pas la date exacte de la reprise des matchs et quand les supporteurs seront à nouveau autorisés à y assister.

En 2012, 74 supporteurs avaient été tués à Port-Saïd, dans le nord, quand la police avait laissé s'affronter les fans de deux clubs rivaux, sciemment selon les supporteurs.

En décembre, le gouvernement avait supprimé le huis clos total, imposé après la tragédie de Port-Saïd, pour la plupart des matchs de première division et avait rouvert les portes des stades mais en limitant leur capacité à 10.000 spectateurs pour certaines rencontres. 

Le huis clos avait toutefois été maintenu pour les rencontres opposant entre elles les six équipes phares du championnat.

AFP

Ses derniers articles: Mozambique: les résultats des élections générales annoncés le 30 octobre  Algérie: le chef d'un parti pro-Bouteflika, 1er candidat enregitré  La Centrafrique demande 

football

AFP

Attentat hautement symbolique en Egypte,

Attentat hautement symbolique en Egypte,

AFP

Un patron du football centrafricain devant la CPI pour crimes de guerre

Un patron du football centrafricain devant la CPI pour crimes de guerre

AFP

Un patron du football centrafricain devant la CPI pour crimes de guerre

Un patron du football centrafricain devant la CPI pour crimes de guerre

matchs

AFP

Ebola: le Liberia peut

Ebola: le Liberia peut

Agenda

Ce qui nous attend en 2014

Ce qui nous attend en 2014

La rédaction

Revue de presse. Tant qu’il y aura de l’argent pour acheter les matchs

Revue de presse. Tant qu’il y aura de l’argent pour acheter les matchs

violences

AFP

Afrique du Sud: manifestation de réfugiés contre les violences xénophobes

Afrique du Sud: manifestation de réfugiés contre les violences xénophobes

AFP

Afrique du Sud: la police défile contre les violences faites aux femmes

Afrique du Sud: la police défile contre les violences faites aux femmes

AFP

Les présidents sud-africain et nigérian

Les présidents sud-africain et nigérian