mis à jour le

Lancement de la rénovation du grand barrage de Kariba sur le Zambèze

Des travaux urgents de rénovation du grand barrage hydro-électrique de Kariba, entre le Zimbabwe et la Zambie, vont démarrer cette année pour éviter une catastrophe, grâce à un accord de financement international signé vendredi.

Situé à 400 kilomètres environ en aval des célèbres chutes Victoria, le barrage sur le fleuve Zambèze a été construit en 1959. La rénovation va durer de huit à dix ans et coûter près de 300 millions de dollars.

"Nous allons travailler jour et nuit pour garantir que ce barrage tienne encore cent ans", a déclaré lors de la signature Munyaradzi Munodawafa, PDG de l'autorité binationale du fleuve Zambèze. 

Le barrage alimente deux centrales électriques, rive gauche au Zimbabwe (750 MW) et rive droite en Zambie (600 à 720 MW). Les deux pays ont obtenu des prêts de l'Union européenne (100 millions de dollars), de la Banque mondiale (75 M USD), de la Banque africaine de développement (75 M USD) et de la Suède (25 M USD) et financeront le solde.

Le barrage est "exceptionnel par ses dimensions, 617 mètres de longueur sur 128 mètres de haut, par la taille de son lac et par sa forme. C'est un peu la tour Eiffel du grand ingénieur français André Coyne", souligne Bernard Goguel, qui en a supervisé  l'inspection jusqu'en 2010. 

Sa retenue de 181 milliards de m3 en fait le plus grand lac artificiel du monde en termes de capacité de stockage.

Mais aujourd'hui, l'ouvrage de béton est surtout cause d'inquiétude pour les riverains --trois millions de personnes vivent en aval-- car la maintenance a souffert du marasme économique et politique des années 2000 au Zimbabwe.

"A un moment, on a tapé du poing sur la table", raconte M. Goguel à l'AFP. "Le barrage ne va pas s'effondrer dans les trois ans", "mais il ne faut pas non plus rester les bras ballants sans rien faire".

- risque d'inondations dévastatrices -

"La réhabilitation du barrage de Kariba est une nécessité urgente pour éviter une catastrophe potentielle. L'évaluation de sécurité la plus récente en 2010 a identifié les mesures proposées comme étant des interventions (...) méritant une attention immédiate", rappelle la Banque mondiale dans un rapport préalable au déblocage des fonds.

"Compte tenu de la largeur du réservoir une possible rupture du barrage causerait des inondations régionales dévastatrices, d'importantes pertes humaines et des dégâts économiques sans précédent en aval (...)", ajoute la Banque mondiale.

Le barrage hydroélectrique de Cahora Bassa (2.130 MW), stratégique pour l'alimentation électrique du Mozambique voisin mais aussi de l'Afrique du Sud, serait aussi menacé. 

La rénovation doit porter en priorité sur la "fosse d'érosion" qui s'est formée en aval du barrage, puis la phase suivante sera la réhabilitation des six vannes d'évacuation.

Cette  "fosse d'érosion" s'est creusée naturellement, au point de former un puits de 80 mètres, juste après le barrage, et "nul ne peut préjuger de la stabilité", explique M. Goguel. 

Le but des travaux est d'aider la nature à élargir le trou pour que l'énergie de l'eau ait la place de se dissiper en cas de crue extrême et qu'elle puisse s'écouler vers l'aval. 

Cela prendra "trois ans tandis que la réhabilitation des vannes d'évacuation prendra six ans avec une perturbation minime de l'activité normale", a précisé Charity Mwansa, présidente de l'Autorité du fleuve Zambèze.

Chacune des vannes peut lâcher 1.500 m3 par seconde à pleine ouverture et elles servent à laisser passer la crue du Zambèze lorsqu'elle risque de dépasser la capacité du réservoir. Selon les années, on en ouvre une, deux ou trois, exceptionnellement davantage pendant un mois ou plus.

AFP

Ses derniers articles: Egypte: huit policiers tués dans le sud-ouest  CAN: la RDC surprend le Maroc et prend les commandes  CAN: la Côte d'Ivoire cale, la RD Congo en profite 

barrage

AFP

L'Ethiopie inaugure un barrage controversé

L'Ethiopie inaugure un barrage controversé

AFP

Guinée: le président Condé inaugure le barrage hydro-électrique de Kaleta

Guinée: le président Condé inaugure le barrage hydro-électrique de Kaleta

AFP

Accord de l'Egypte

Accord de l'Egypte