mis à jour le

Zimbabwe: les 91 ans de Mugabe, une dépense "obscène" dénonce l'opposition

L'opposition au président zimbabwéen Robert Mugabe a dénoncé mercredi l'organisation à la fin du mois d'un banquet d'anniversaire pour ses 91 ans aux célèbres chutes Victoria, dénonçant une dépense "obscène".

"Tout l'argent collecté pour ce rassemblement obscène devrait être immédiatement donné pour la réhabilitation des hôpitaux publics en ruine, des cliniques et des écoles rurales dans la province du Matabeleland du Nord", a critiqué Obert Gutu, porte-parole du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) dans un communiqué.

M. Gutu a aussi suggéré que les mets du festin d'anniversaire prévus pour les invités, comme de la viande de gibier, aillent aux orphelinats et aux organismes de charité de la région.

Un homme d'affaires local a notamment prévu deux éléphants, deux buffles, cinq impalas et deux antilopes hippotragues noires pour le repas de fête organisé le 28 février. 

M. Mugabe aura 91 ans samedi prochain. Vendredi, un concert géant sera donné à Harare la capitale en prélude aux festivités qui, l'an dernier, avait donné lieu à un défilé de mode et un match de football.

Au pouvoir depuis l'indépendance du Zimbabwe en 1980, Robert Mugabe a jusqu'ici fait mentir toutes les rumeurs alarmistes au sujet de son état de santé (décrit à maintes reprises au seuil de la mort, atteint notamment d'un cancer...) ou bien d'une éventuelle volonté de passer la main.

Il a prévenu qu'il finirait centenaire, et la Constitution zimbabwéenne lui permet théoriquement de rester au pouvoir jusqu'à ses 99 ans.

AFP

Ses derniers articles: Esclavage en Libye: les migrants "moins bien traités que des animaux"  Crise au Zimbabwe: les présidents sud-africain et angolais  En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad