mis à jour le

CAN: faible affluence pour la 3e place au stade de Malabo

Moins de 4.000 personnes ont pris place samedi dans les tribunes du stade de Malabo pour assister dans le calme au match pour la 3e place de la CAN-2015, deux jours après les violents incidents qui s'y étaient produits.

Le match entre la Guinée équatoriale, le pays organisateur, et la RD Congo se déroulait dans une ambiance bon enfant, avec une forte présence policière, notamment d'un corps d'élite venu d'Angola, a constaté l'AFP, dans l'enceinte de la capitale qui peut contenir 15.000 spectateurs.

Deux petits groupes de supporteurs de la RDC étaient placés à des endroits différents avec chacun un cordon policier aux abords. Un hélicoptère faisait des rondes au-dessus du stade, où il n'y avait pas de vente d'alcool.

Les violents incidents lors de la demi-finale remportée jeudi par le Ghana face à la Guinée équatoriale (3-0) et qui l'ont interrompue pendant plus de 30 minutes, avec jets de projectiles de la part du public local, ont fait 36 blessés, selon un bilan communiqué par la Confédération africaine de football (CAF).

La Fédération équato-guinéenne de football a été sanctionnée vendredi par la CAF d'un match à huis clos avec sursis et d'une amende de 100.000 dollars.

Interrogé sur la clémence de ces sanctions, le président de la CAF a répondu samedi lors d'une conférence de presse à Malabo: "Financièrement, c'est la sanction maximale. Nous ne pouvons pas aller au-delà. C'est ce que le congrès (de la CAF) nous a autorisés de faire. C'est ce qu'on a fait. Je ne sais pas si vous, vous pensez que c'est normal de faire une phase finale avec un stade vide, fermé. Tout ça, nous l'avons pris en considération".

Malabo

AFP

Tentative de "coup d'Etat" en Guinée équatoriale: Malabo déplore un "manque de solidarité en Afrique"

Tentative de "coup d'Etat" en Guinée équatoriale: Malabo déplore un "manque de solidarité en Afrique"

AFP

CIJ: Malabo revendique son "indépendance totale" face

CIJ: Malabo revendique son "indépendance totale" face

AFP

Malabo "protègera" l'ancien président gambien en exil

Malabo "protègera" l'ancien président gambien en exil

stade

AFP

Jérusalem: enquête en Algérie après une banderole antisaoudienne dans un stade

Jérusalem: enquête en Algérie après une banderole antisaoudienne dans un stade

AFP

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

AFP

Egypte: lourdes condamnations pour des violences mortelles devant un stade

Egypte: lourdes condamnations pour des violences mortelles devant un stade