mis à jour le

Un groupe armé "neutralisé" par les Français dans le nord du Mali

Un groupe armé a été "neutralisé" dans la nuit de vendredi à samedi dans le nord du Mali par les forces françaises de l'opération anti-terroriste Barkhane, a annoncé lundi le ministère de la Défense, précisant qu'"une douzaine de terroristes" avaient été "mis hors de combat".

"Dans la nuit du 30 au 31 janvier 2015 au cours d'une opération conduite au nord du Mali, la force Barkhane a décelé et neutralisé un groupe armé terroriste dans la zone est de l'Adrar des Ifoghas", détaille un communiqué du ministère.

"Au cours de cet accrochage une douzaine de terroristes" ont "été mis hors de combat", ajoute le texte, sans préciser si les hommes ont été tués ou blessés.

"Les forces françaises n'ont subi aucune perte", selon le ministère.

La dernière grosse opération française en date dans le nord du Mali remonte à mi-décembre : dans la région de Gao, des militaires de Barkhane avaient alors tué, dans un raid, l'un des principaux chefs des jihadistes opérant dans la zone, Ahmed el-Tilemsi. Ce Malien était membre fondateur du groupe jihadiste Mujao (mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest) et "émir" (chef) du groupe al-Mourabitoune au Mali.

Une dizaine de membres du groupe armé avaient été "neutralisés" dans l'opération.

La force Barkhane regroupe 3.000 militaires qui agissent sur l'ensemble de la bande sahélo-saharienne.

Paris est intervenu au Mali en janvier 2013 pour chasser les groupes jihadistes armés qui occupaient le nord du pays et menaçaient de descendre vers le sud. Les jihadistes se sont disséminés dans la zone, notamment dans le sud de la Libye.

Les attaques des groupes armés et accrochages meurtriers avec les Casques bleus de la Minusma (mission de l'Onu au Mali) sont en recrudescence depuis l'été.

français

AFP

Des patrons français

Des patrons français

AFP

Macron veut doubler les investissements français en Tunisie

Macron veut doubler les investissements français en Tunisie

AFP

Madagascar: la ministre de la Justice nie avoir accepté un pot-de-vin d'un évadé français

Madagascar: la ministre de la Justice nie avoir accepté un pot-de-vin d'un évadé français

Mali

AFP

Pour le Mali et le G5 Sahel, la peur doit changer de camp

Pour le Mali et le G5 Sahel, la peur doit changer de camp

AFP

Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

AFP

Plus de 30 tués en 24 heures dans des attaques au Mali

Plus de 30 tués en 24 heures dans des attaques au Mali