mis à jour le

35 migrants africains portés disparus après un naufrage près du Yémen

Au moins 35 migrants africains étaient portés disparus lundi après que le bateau sur lequel ils se trouvaient s'est retourné près des côtes du Yémen en raison du mauvais temps, a indiqué une source militaire.

Les autorités sont parvenues pour le moment à secourir 13 personnes, "cinq Somaliens - dont une femme - et huit Ethiopiens", a déclaré le général Saleh al-Sabbari, de la 17e brigade d'infanterie, à l'agence de presse officielle Saba. 

Elles ont par ailleurs récupéré le cadavre d'un Somalien.

Le bateau, qui transportait 49 personnes, s'est renversé au niveau de la ville de Dhoubab (sud-ouest) en raison de "forts courants et vagues" alors qu'il naviguait dans le détroit de Bab al-Mandeb qui sépare le péninsule arabique de l'Afrique de l'est, a expliqué Saba.

"Les recherches se poursuivent" pour retrouver les 35 autres migrants, a priori des Somaliens, selon la même source.

Au cours des cinq dernières années, plus de 500.000 personnes, principalement des Somaliens, des Ethiopiens et des Erythréens, fuyant la pauvreté ou les violences, ont rejoint le Yémen via le golfe d'Aden et la mer Rouge, en embarquant sur des navires souvent surchargés.

Le Yémen accueille jusqu'à 2 millions de migrants, en grande majorité infiltrés illégalement dans ce pays de la Péninsule arabique, selon des estimations non officielles couramment citées par des experts et des associations humanitaires.

Si une partie des migrants restent sur place, une autre poursuit son périple vers l'Arabie saoudite, riche pays pétrolier.

Des naufrages marquent souvent la tentative des migrants de rejoindre le Yémen via la mer Rouge et le golfe d'Aden.

Soixante-dix migrants éthiopiens sont ainsi morts noyés en décembre dans le naufrage de leur embarcation près de Bab al-Manded, à l'entrée de la mer Rouge.

Et le 31 mai, 60 migrants somaliens et éthiopiens, ainsi que deux Yéménites membres d'équipage, s'étaient noyés au large des côtes du Yémen dans le naufrage de leur navire.

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire: grossesses  Un Africain pour la première fois  Niger: Hawad, poète et peintre furieux 

Africains

AFP

Africains d'Europe: Salah régale, Nakoulma enchaîne

Africains d'Europe: Salah régale, Nakoulma enchaîne

AFP

Après l'ivoire, la peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

Après l'ivoire, la peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

AFP

Africains d'Europe: Mahrez refait parler de lui, 'Aubame' marque encore

Africains d'Europe: Mahrez refait parler de lui, 'Aubame' marque encore

migrants

AFP

Libye: près de 500 migrants sur une embarcation interceptée par les gardes-côtes

Libye: près de 500 migrants sur une embarcation interceptée par les gardes-côtes

AFP

Niger: 8 migrants retrouvés morts de soif dans le désert

Niger: 8 migrants retrouvés morts de soif dans le désert

AFP

Trois grands médias s'allient pour lancer InfoMigrants, site d'info pour les migrants

Trois grands médias s'allient pour lancer InfoMigrants, site d'info pour les migrants

naufrage

AFP

Sénégal: 20 morts dans le naufrage d'une pirogue

Sénégal: 20 morts dans le naufrage d'une pirogue

AFP

Égypte: 56 condamnations pour le naufrage d'un bateau de migrants

Égypte: 56 condamnations pour le naufrage d'un bateau de migrants

AFP

Naufrage en Méditerranée: le bilan monte

Naufrage en Méditerranée: le bilan monte