mis à jour le

CAN: la Côte d'Ivoire remporte le choc, le Ghana encore

La Côte d'Ivoire, sortie vainqueur du choc contre l'Algérie (3-1), et le Ghana, dominateur contre  la Guinée (3-0), se sont qualifiés dimanche pour les demi-finales de la CAN-2015 où ils affronteront respectivement la RD Congo et la Guinée équatoriale, pays organisateur.

Le Ghana est le seul rescapé des demi-finales de l'édition 2013 et retrouve pour la 5e fois d'affilée le dernier carré continental, niveau qu'atteint la Guinée équatoriale pour la première fois.

Les Eléphants d'Hervé Renard maintiennent intact leur rêve d'un second titre, après celui de 1992. Ils affronteront la RD Congo qui avait renversé le Congo samedi (4-2).

L'Algérie de Christian Gourcuff, première nation africaine au classement Fifa, dotée du statut de favori après sa belle Coupe du monde, restera elle bloquée à un trophée continental (1990) au moins jusqu'en 2017, édition dont elle vise l'organisation.

Drogba n'était plus là, mais Bony a fait le travail avec un doublé de la tête (26e, 69e), sur un centre de Gradel puis un coup franc de Yaya Touré, avant que Gervinho ne clôture le score pour son retour de suspension (90e+4). Soudani avait égalisé (51e), mais les Fennecs n'ont su convertir leur domination en seconde période assortie d'énormes occasions.

Ce match, vivant, engagé, équilibré, a rappellé le sensationnel quart de la CAN-2010 entre les deux équipes (3-2 a.p. pour les Nord-Africains).

- Le Ghana au rendez-vous -

En fin d'après-midi, toujours dans la capitale équato-guinéenne, le Ghana d'Avram Grant a largement dominé la rencontre et marqué à des moments clefs, grâce à un doublé d'Atsu (4e, 61e) et un but d'Appiah (44e). Le gardien guinéen, Yattara, a même été exclu dans le temps additionnel.

Après des débuts hésitants (défaite sur le fil 2-1 face au Sénégal), ils accréditent l'idée d'une montée en puissance marquée par des victoires contre l'Algérie (1-0) et l'Afrique du Sud (2-1).

Le Ghana affrontera la Guinée équatoriale qui avait pris son billet en surprenant la Tunisie (2-1 a.p.) sur fond de polémique arbitrale. Le penalty très litigieux accordé au Nzalang nacional dans le temps additionnel a enragé les Tunisiens, qui ont accusé l'arbitre et la CAF d'avoir favorisé l'équipe hôte.

De leur côté, les Guinéens de Michel Dussuyer, qui s'étaient hissés en quart par tirage au sort au détriment du Mali, auront tout de même offert des sensations à leur peuple, durement touché par le virus Ebola. Et leur capitaine, le milieu offensif Ibrahima Traoré, a été l'une des révélations du tournoi.

AFP

Ses derniers articles: Trump salue le "potentiel" de l'Afrique où ses amis vont pour "devenir riches"  Le président soudanais presse les citoyens du Darfour de rendre leurs armes  RDC: 12 morts et 92 diparus dans une inondation dans l'est 

Ghana

AFP

Mondial-2018: choc Tunisie-RDC, Cameroun, Maroc et Ghana sous pression

Mondial-2018: choc Tunisie-RDC, Cameroun, Maroc et Ghana sous pression

AFP

Le Ghana lance une lutte féroce contre les mines d'or illégales

Le Ghana lance une lutte féroce contre les mines d'or illégales

AFP

Le Ghana se rêve en nouveau paradis du surf

Le Ghana se rêve en nouveau paradis du surf