mis à jour le

Somalie: plusieurs personnes tuées dans un bombardement aérien

Plusieurs personnes ont été tuées dans un bombardement aérien dans le sud somalien, qui visait apparemment une maison abritant des islamistes shebab, ont affirmé dimanche des responsables somaliens et des témoins.

Une source au sein des shebab, groupe affilié à la nébuleuse al-Qaïda, a confirmé qu'un missile avait frappé le bastion islamiste de Dinsor, à quelque 270 km à l'ouest de la capitale Mogadiscio, tard samedi.

Il n'a donné aucun détail sur les personnes visées par l'attaque ou le nombre de victimes.

Abdukadir Mohamed Nur, un responsable régional somalien, a de son côté affirmé que plusieurs shebab avaient été tués.

"De nombreux militants shebab ont été tués dans le bombardement aérien", a-t-il assuré, sans non plus dire qui était visé ni quel pays avait mené l'attaque.

Un habitant de Dinsor, Ali Yare, a affirmé à l'AFP par téléphone que quatre civils avaient été blessés ou tués dans la frappe.

"Nous avons entendu une forte explosion et quelques minutes plus tard, j'ai vu des voiture arriver sur place, certaines repartant avec des victimes", a-t-il dit.

"Quatre civils étaient parmi les victimes", a-t-il ajouté, sans non plus pouvoir dire qui était visé par la frappe, la zone ayant été bouclée.

En septembre dernier, le chef des shebab, Ahmed Abdi Godane, avait été tué dans un bombardement américain. Washington avait mené une autre frappe en décembre, dans laquelle un haut responsable des services de renseignements shebab avait été tué.

Les Etats-Unis n'ont pas de troupes déployées en Somalie, mais soutiennent les fragiles autorités de Mogadiscio avec des drones ou en déployant parfois leurs forces spéciales contre de hauts responsables shebab.

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel