mis à jour le

CAN: Guinée équatoriale, un bon gardien dans un championnat délabré

Gardien du temple dans le désert: le portier Felipe Ovono a propulsé la Guinée équatoriale en quarts de finale de la CAN-2015 alors qu'il évolue dans le championnat local, amateur, désorganisé et soumis aux influences politiques.

Ce joueur de 21 ans, qui a permis à son équipe par ses exploits de finir 2e du groupe A et invaincue avec la meilleure défense (un seul but encaissé), est l'un des quatre joueurs locaux de la sélection qui connaît sa deuxième Coupe d'Afrique, après celle de 2012 (déjà à domicile et coorganisée avec le Gabon). Il tentera contre la Tunisie samedi à Bata de prolonger la belle aventure du Nzalang nacional.

Ovono joue à Mongomo, enfin, au Deportivo Mongomo; il vit à Bata où il s'entraîne. Les matches à domicile sont disputés à Mongomo, dans le stade qui porte le nom d'un agriculteur: le père du président Teodoro Obiang Nguema, qui tient le pays d'une main de fer depuis son coup d'Etat en 1979, et originaire de cette ville.

"Le championnat n'est pas structuré, change tous les ans et il n'y a pas de date de début ni de fin", explique à l'AFP l'ancien sélectionneur Andoni Goikoetxea, limogé à quelques jours du début de la CAN mais qui parle à titre personnel d'une "expérience très positive à essayer d'améliorer la structure sportive dans le pays".

 

- Fils du président -

 

C'est une ligue amateur composée de deux compétitions régionales, avec dix clubs sur l'île de Bioko, où se trouve la capitale Malabo, et autant dans la partie continentale, le Rio Muni. Une formule finale permet de décerner le titre de champion national, remporté en 2014 par le Sony Ela Nguema, club de Malabo au palmarès le plus riche du pays.

Très peu de joueurs vivent du foot, beaucoup ont un travail à côté. Le mieux payé serait le défenseur Doualla, qui émargerait autour de 1000 euros mensuels au sein de la formation The Panthers, présidée par le secrétaire d'Etat aux Sport, Ruslan Obiang Nsue, un des fils du chef de l'Etat.

Car les principaux clubs sont détenus ou parrainés par des membres du gouvernement, dans un pays où de toute façon tout dépend du pouvoir politique. Et à écouter le quidam de la rue, cela fausse la compétition, d'où le peu d'engouement des Equato-Guinéens pour leur championnat.

"L'année dernière a été chaotique, il n'y avait pas beaucoup d'organisation, selon le sélectionneur Esteban Becker. Les problèmes à la Fédération (Feguifut) se répercutaient dans les compétitions, certaines journées étaient même annulées".

 

- Contacts de clubs étrangers -

 

L'entraîneur argentin a été recruté par le vice-président de la Feguifut devenu récemment président, Andrés Jorge Mbomio, soutenu par le secrétaire d'Etat aux Sports issu de la famille régnante. Du coup, tout le monde loue sa volonté de structurer le championnat.

Y compris Ovono. Le gardien ne souhaite pas s'appesantir sur les problèmes locaux, et encore moins sur le versant politique. Simplement, il "rêve de jouer à l'étranger", et confie d'ailleurs à l'AFP avoir été contacté par des clubs d'Espagne, du Portugal, d'Angola et d'Afrique du Sud, même s'il assure rester concentré sur la CAN.

Ovono a été trois fois champion avec Sony Ela Nguema (club de Malabo) et a remporté deux fois la Coupe du Président, dénomination de la coupe nationale. Et s'il a signé pour Mongomo, c'est bien sûr pour avoir un salaire meilleur, reconnaît-il, et parce que sa famille vient de cette ville.

"Mes coéquipiers me demandent: +Comment ça se fait qu'avec les arrêts que tu fais, tu joues encore dans ce championnat?+, raconte-t-il. Je leur réponds que c'est parce qu'aucun entraîneur ne vient observer le championnat, parce qu'il n'est pas assez bien organisé".

 

AFP

Ses derniers articles: Les Algériens aux urnes pour des élections locales sans grands enjeux  Egypte: le boss du club de Zamalek, un parfum de dynamite  Guinée: retour au calme, le parquet demande l'arrêt de la grève 

championnat

AFP

Foot: reprise du championnat de RDC 2 mois après sa suspension

Foot: reprise du championnat de RDC 2 mois après sa suspension

AFP

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

AFP

RD Congo: suspension du championnat de foot avant la fin du mandat de Kabila

RD Congo: suspension du championnat de foot avant la fin du mandat de Kabila

Guinée

AFP

Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections

Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections

AFP

Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections

Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections

AFP

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements