mis à jour le

Egypte: une manifestante tuée

Une manifestante a été tuée samedi soir au Caire lors de heurts avec la police durant une rare manifestation d'un mouvement de gauche, a indiqué un responsable à la veille du quatrième anniversaire de la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak.

La jeunesse militante, laïque et de gauche, était le fer de lance du soulèvement populaire de 2011, et a soutenu dans son ensemble l'éviction par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013. Depuis, le président Abdel Fattah al-Sissi, l'ex-chef de l'armée tombeur de M. Morsi, est accusé de mener une répression implacable contre toute opposition, islamiste mais aussi laïque.

La manifestante est morte après avoir été blessée par des tirs de chevrotine, selon un porte-parole du ministère de la Santé. Des manifestants ont indiqué qu'elle avait été touchée par des tirs de chevrotine de la police, qui dispersait la manifestation.

Le rassemblement de samedi soir, dans le centre du Caire, était organisée par le parti de "l'alliance populaire socialiste".

"Le parti a décidé d'organiser une manifestation symbolique pour commémorer l'anniversaire de la révolution du 25 janvier" 2011, a indiqué à l'AFP un membre de la formation, Adel el-Meligy.

"La police a tiré des gaz lacrymogènes et des tirs de chevrotine et a arrêté le secrétaire-général du parti, et cinq jeunes membres", a-t-il ajouté.

Les partisans de M. Morsi restent la cible principale de la répression des autorités. Depuis son éviction, soldats et policiers ont tué plus de 1.400 manifestants islamistes et plus de 15.000 personnes ont été arrêtées.

Des dizaines de militants laïcs et de gauche ont également été emprisonnés pour avoir enfreint une loi controversée limitant le droit de manifester.

Les pro-Morsi ont appelé à manifester dimanche pour relancer "la révolution" qui a mené à la chute de M. Moubarak. La police a averti qu'elle n'hésiterait pas à confronter les rassemblements de "manière décisive".

AFP

Ses derniers articles: RDC: l'ONU s'attend  L'Ougandais Ongwen, l'enfant-soldat devenu chef sanguinaire  CPI: Dominic Ongwen, ex-chef de la LRA, plaide non coupable 

révolte

AFP

Egypte: les espoirs déçus de la jeunesse, moteur de la révolte de 2011

Egypte: les espoirs déçus de la jeunesse, moteur de la révolte de 2011

AFP

L'Egypte marque dans l'indifférence les cinq ans de la révolte de 2011

L'Egypte marque dans l'indifférence les cinq ans de la révolte de 2011

AFP

Egypte: prison confirmée pour 2 policiers ayant tué une icône de la révolte

Egypte: prison confirmée pour 2 policiers ayant tué une icône de la révolte