mis à jour le

RDC: nouveaux rassemblements de jeunes

La police intervenait mercredi matin à Kinshasa pour disperser de nouveaux rassemblements de jeunes, après deux journées de violences meurtrières dans la capitale de la République démocratique du Congo, selon une journaliste de l'AFP et un porte-parole de la police.

"Ce matin encore nous sommes en pleine opération parce qu'il y a un mouvement (d'étudiants) près de l'Unikin (université de Kinshasa) a déclaré ce porte-parole. Une journaliste de l'AFP a vu cinq Jeep de policiers filer à vive allure vers le campus universitaire vers 08h15 (07h15 GMT). 

 

 

AFP

Ses derniers articles: Mauritanie: la révision constitutionnelle soumise  Wilmots (Côte d'Ivoire): "Voir si mon estomac est costaud"  Yémen : des ONG dressent un tableau humanitaire apocalyptique 

jeunes

AFP

Nigeria: 1.000 jours de captivité pour les jeunes filles de Chibok

Nigeria: 1.000 jours de captivité pour les jeunes filles de Chibok

AFP

Afrique du Sud: le chef des jeunes de l'ANC appelle

Afrique du Sud: le chef des jeunes de l'ANC appelle

AFP

Le pape souhaite un accès électronique aux textes sacrés pour les jeunes en Afrique

Le pape souhaite un accès électronique aux textes sacrés pour les jeunes en Afrique

police

AFP

Ouganda: le porte-parole de la police abattu devant sa maison

Ouganda: le porte-parole de la police abattu devant sa maison

AFP

Angola: la police pourrait être mobilisée pour interdire un film

Angola: la police pourrait être mobilisée pour interdire un film

AFP

Egypte: quatre personnes liées au "terrorisme" tuées par la police

Egypte: quatre personnes liées au "terrorisme" tuées par la police

rassemblements

AFP

Tchad: l'opposition maintient ses rassemblements interdits avant l'investiture de Deby

Tchad: l'opposition maintient ses rassemblements interdits avant l'investiture de Deby

AFP

Tchad: l'opposition interdite de rassemblements avant l'investiture de Deby

Tchad: l'opposition interdite de rassemblements avant l'investiture de Deby

AFP

Burkina Faso: nouveaux rassemblements dans le calme

Burkina Faso: nouveaux rassemblements dans le calme