mis à jour le

RDC: nouveaux rassemblements de jeunes

La police intervenait mercredi matin à Kinshasa pour disperser de nouveaux rassemblements de jeunes, après deux journées de violences meurtrières dans la capitale de la République démocratique du Congo, selon une journaliste de l'AFP et un porte-parole de la police.

"Ce matin encore nous sommes en pleine opération parce qu'il y a un mouvement (d'étudiants) près de l'Unikin (université de Kinshasa) a déclaré ce porte-parole. Une journaliste de l'AFP a vu cinq Jeep de policiers filer à vive allure vers le campus universitaire vers 08h15 (07h15 GMT). 

 

 

AFP

Ses derniers articles: Pour les Etats-Unis, la nomination de Mugabe comme ambassadeur de l'OMS "contredit les idéaux de l'ONU"  Algérie: Bouteflika exhorte la presse  Scandale après la nomination de Mugabe comme ambassadeur de l'OMS 

jeunes

AFP

En Tunisie, le mal-être des jeunes se traduit par un pic d'émigration clandestine

En Tunisie, le mal-être des jeunes se traduit par un pic d'émigration clandestine

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

police

AFP

Ouganda: un homme tué lors d'échauffourées avec la police

Ouganda: un homme tué lors d'échauffourées avec la police

AFP

Kenya: la police a tué 35 personnes pendant les élections d'août

Kenya: la police a tué 35 personnes pendant les élections d'août

AFP

Kenya: la police disperse 3.000 manifestants au gaz lacrymogène

Kenya: la police disperse 3.000 manifestants au gaz lacrymogène

rassemblements

AFP

Maroc: la police disperse les rassemblements

Maroc: la police disperse les rassemblements

AFP

Maroc: nouveaux rassemblements

Maroc: nouveaux rassemblements

AFP

Tchad: l'opposition maintient ses rassemblements interdits avant l'investiture de Deby

Tchad: l'opposition maintient ses rassemblements interdits avant l'investiture de Deby