mis à jour le

Niger: deuil national de trois jours pour les 10 morts des manifestations anti-Charlie

Le gouvernement du Niger a annoncé un deuil national de trois jours à compter de lundi en mémoire des dix personnes mortes durant les émeutes contre la caricature de Mahomet publiée la semaine dernière par l'hebdomadaire français Charlie Hebdo.

"Un deuil national de trois jours est décrété à compter de lundi, en mémoire (des) dix personnes tuées lors des manifestations les 16 et 17 janvier", a indiqué le gouvernement dans un communiqué diffusé sur la radio publique.

"Les drapeaux seront mis en berne" sur tout le territoire, a-t-il précisé.

Les émeutes anti-Charlie vendredi à Zinder (sud) et samedi à Niamey ont fait 10 morts et 173 blessés, selon des chiffres officiels.

Les émeutiers ont pillé et incendié 45 églises dans la capitale, et détruits cinq hôtels, 36 débits de boisson, un orphelinat et une école chrétienne, selon la police nationale.

A Zinder, le Centre culturel franco-nigérien et au moins trois églises ont été incendiées. Plus de 300 chrétiens de la deuxième ville du pays étaient réfugiés dimanche soir dans des casernes afin de bénéficier d'une protection militaire.

"Ceux qui pillent ces lieux de culte, qui les profanent, qui persécutent et tuent leurs compatriotes chrétiens ou les étrangers qui vivent sur le sol de notre pays n'ont rien compris à l'islam", a déclaré le président Mahamadou Issoufou samedi dans un discours télévisé.

"Savent-ils qu'en se comportant de la sorte, ils incitent les populations des pays où les musulmans sont minoritaires à profaner et à détruire les mosquées ?", s'est-il interrogé, se demandant "de quel tort sont coupables les églises et les chrétiens du Niger ?".

Une enquête est désormais ouverte sur les violences, a annoncé le président nigérien, en lançant "un appel au calme". Il a cependant promis que les responsables seront "identifiés et châtiés conformément à la loi". 

AFP

Ses derniers articles: Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima  Tchad: Déby menace de retirer ses troupes des opérations en Afrique  "Biens mal acquis": mise en examen de la fille et du gendre de Sassou Nguesso 

deuil

AFP

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

AFP

Cap-Vert: la campagne pour l'élection présidentielle suspendue pour deuil

Cap-Vert: la campagne pour l'élection présidentielle suspendue pour deuil

AFP

Burundi: décès de l'ancien président Bagaza, trois jours de deuil national

Burundi: décès de l'ancien président Bagaza, trois jours de deuil national

manifestations

AFP

Maroc: arrestations et poursuite des manifestations

Maroc: arrestations et poursuite des manifestations

AFP

Maroc: quelques heurts lors des manifestations

Maroc: quelques heurts lors des manifestations

AFP

Afrique du Sud: nouvelles manifestations anti-Zuma

Afrique du Sud: nouvelles manifestations anti-Zuma

morts

AFP

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

AFP

Centrafrique: une centaine de morts

Centrafrique: une centaine de morts

AFP

Centrafrique: au moins 40 morts dans des combats

Centrafrique: au moins 40 morts dans des combats