mis à jour le

CAN: favorite, la Tunisie entre en scène dans le Groupe B

La Tunisie effectue ses grands débuts dans le groupe B de la Coupe d'Afrique des nations en affrontant le Cap Vert, alors que la Zambie, vainqueur surprise en 2012, devra se méfier de la RD Congo, dimanche à Ebebiyin.

Les Aigles de Carthage, qui attendent impatiemment leur 2e sacre depuis 2004, ont été particulièrement gâtés par le tirage au sort et ne doivent pas laisser passer cette occasion en or dans une poule à leur portée après leurs déconvenues de ces dernières années (éliminations au 1er tour en 2010 et 2013, quart de finale en 2012).

Avec le modeste Cap Vert comme premier adversaire, les Tunisiens ont aussi l'opportunité de regonfler un moral en berne après les mésaventures de ces derniers jours.

Juste avant de débarquer en Guinée Equatoriale, ils ont en effet enregistré les forfaits de deux attaquants, l'éphémère Marseillais Saber Khalifa et le néo-Messin Fakhreddine Ben Youssef. Pour ne rien arranger, les troupes de Georges Leekens, le 10e sélectionneur en sept ans, ont découvert des conditions d'hébergement médiocres à Ebebiyin, l'une des deux villes de Guinée Equatoriale, avec Mongomo, ne disposant pas d'infrastructures adéquates pour l'organisation d'une compétition telle que la CAN.

"Nous avons vécu des choses très étranges et inattendues depuis notre arrivée à l'hôtel, comme des coupures de courant et d'eau et nous avons été obligé de dîner sous la lumière des bougies, a révélé le technicien belge. C'est une situation très triste et qui perturbe la concentration du groupe".

Invaincus lors des qualifications, les Tunisiens ne pourront toutefois pas se cacher derrière ce genre d'excuses en cas de nouvelles contre-performances, même s'il ne faudra pas non plus sous-estimer les Cap Verdiens. 

Quart de finalistes en 2013 pour la première fois de leur histoire, les Tubarões Azuis (les Requins Bleus) l'avaient emporté 2-0 en Tunisie en septembre 2013 sur la route du Mondial-2014, avant d'être disqualifiés sur tapis vert pour avoir aligné un joueur suspendu.

L'autre rencontre de la journée semble beaucoup plus indécise. La Zambie, sensation de l'édition 2012, rêve de refaire le même coup mais sa tâche paraît cette fois plus ardue. Hervé Renard a quitté le banc des Chipolopolos et son capitaine emblématique Chris Katongo, élu meilleur joueur du tournoi il y a trois ans, a rendu son tablier.

Les Zambiens ont également connu leur lot de contrariétés puisqu'ils ne sont arrivés que vendredi à Ebebiyin en provenance d'Afrique du Sud, avec une escale en Ethiopie, et n'auront eu qu'une séance d'entraînement sur place avant d'entrer en scène.

La République démocratique du Congo peut elle compter sur ses deux grands clubs, le TP Mazembe et l'AS Vita Club, pour aligner une équipe compétitive.

AFP

Ses derniers articles: Esclavage en Libye: les migrants "moins bien traités que des animaux"  Crise au Zimbabwe: les présidents sud-africain et angolais  En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad 

scène

AFP

La scène pop nigériane explose: Fela est mort, vive Fela !

La scène pop nigériane explose: Fela est mort, vive Fela !

AFP

CAN-2017: Scène de liesse en Egypte, qualifiée pour la finale

CAN-2017: Scène de liesse en Egypte, qualifiée pour la finale

AFP

En Egypte, le printemps de la scène musicale indépendante

En Egypte, le printemps de la scène musicale indépendante

Tunisie

AFP

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

Vaste remaniement ministériel en Tunisie