mis à jour le

Plus de 11.000 réfugiés au Tchad après la dernière attaque de Boko Haram

La dernière vague d'attaques "haineuses et brutales" des combattants islamistes de Boko Haram dans le nord- est du Nigeria a entraîné la fuite vers le Tchad voisin de 11.320 personnes en quelques jours, a indiqué mardi le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies.

Le 3 janvier les insurgés islamistes ont attaqué Baga, un grand carrefour commercial régional situé dans l'extrême nord-est du Nigeria. Venus en grand nombre et lourdement armés, les combattants de Boko Haram ont pris la ville et l'importante base militaire qui s'y trouvait. Les jours suivants, la ville entière a été rasée ainsi qu'une quinzaine de villages aux alentours.

Les informations successives sur la prise de Baga, qui émergent petit à petit, laissent penser qu'il s'agit de la tuerie la plus meurtrière depuis le début de l'insurrection islamiste au Nigeria en 2009, qui a fait 13.000 morts.

Quelque 20.000 personnes ont fui la zone de Baga, selon le HCR à Genève. Onze mille trois cent ving sont arrivées au Tchad voisin, dont 60 % de femmes et de fillettes, selon la porte-parole du HCR Ravina Shamdasani.

"Il apparaît certain que des tueries de masse ont eu lieu", a-t-elle dit, précisant qu'elle ne disposait pas de détails, la zone restant inaccessible.  

Dans leur fuite, 2.000 personnes ont été bloquées sur une île du lac Tchad, et le HCR s'emploie à les évacuer.

Depuis le début de ces attaques par Boko Haram, quelque 135.000 personnes ont fui le nord du Nigeria vers les pays voisins et leur situation devient de plus en plus précaire, selon les organisations humanitaires. Au moins 850.000 sont déplacées à l'intérieur du pays. 

AFP

Ses derniers articles: Mauritanie: la révision constitutionnelle soumise  Wilmots (Côte d'Ivoire): "Voir si mon estomac est costaud"  Yémen : des ONG dressent un tableau humanitaire apocalyptique 

attaque

AFP

Niger: quatre gendarmes tués dans une attaque "terroriste"

Niger: quatre gendarmes tués dans une attaque "terroriste"

AFP

Mali: 11 morts dans une attaque contre l'armée

Mali: 11 morts dans une attaque contre l'armée

AFP

Est de la RDC: 25 civils tués dans une attaque

Est de la RDC: 25 civils tués dans une attaque

haram

AFP

Cameroun: 5.000 civils libérés des mains de Boko Haram

Cameroun: 5.000 civils libérés des mains de Boko Haram

AFP

Cameroun: 5.000 civils libérés des mains de Boko Haram

Cameroun: 5.000 civils libérés des mains de Boko Haram

AFP

Boko Haram diffuse une vidéo d'exécution sur le modèle de l'EI

Boko Haram diffuse une vidéo d'exécution sur le modèle de l'EI

réfugiés

AFP

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

AFP

Au Soudan, les humanitaires débordés par l'afflux de réfugiés

Au Soudan, les humanitaires débordés par l'afflux de réfugiés

AFP

Soudan: plus de 30.000 réfugiés sud-soudanais depuis début 2017

Soudan: plus de 30.000 réfugiés sud-soudanais depuis début 2017