mis à jour le

CAN-2015: le compte

A six jours du coup d'envoi de la CAN-2015 (17 janvier-8 février), les 16 équipes qualifiées peaufinent les derniers détails alors que la Guinée Equatoriale doit lever tous les doutes sur sa capacité à accueillir au pied levé le tournoi, suite au retrait de l'organisation de la compétition au Maroc par la CAF.

La 30e Coupe d'Afrique débutera officiellement à Bata, le 17 janvier (17h locales), avec un match d'ouverture opposant le pays-hôte au Congo de Claude Le Roy. L'autre rencontre du groupe A, entre le Burkina Faso et la Gabon, se déroulera dans la foulée. Il faudra patienter jusqu'aux 19 et 20 janvier pour voir les premiers pas des gros bras du continent (Algérie, Côte d'Ivoire, Ghana, Cameroun, Sénégal, Mali).

En attendant, la Confédération africaine a publié vendredi la liste des joueurs sélectionnés et les premières polémiques font déjà rage. L'entraîneur de Saint-Etienne Christophe Galtier n'a pas du tout apprécié de voir son meilleur élément, l'Ivoirien Max-Alain Gradel, s'envoler pour la Guinée Equatoriale malgré une blessure.

"Max s'est fait mal derrière une cuisse à la suite d'un sprint lors d'un entraînement et le médecin de notre club a diagnostiqué une blessure nécessitant quatre semaines d'arrêt. J'ose espérer qu'il ne va pas aggraver sa blessure constatée il y a quelques jours", s'est-il inquiété.

Dans l'autre sens, le Sénégal soupçonne Diafra Sakho d'être victime d'une "blessure diplomatique". La Fédération menace de saisir la Fifa si West Ham fait jouer rapidement l'attaquant, officiellement indisponible six semaines pour un mal de dos.

La Guinée Equatoriale n'est pas en reste et s'est offert une petite crise juste avant son entrée en scène. Le sélectionneur espagnol Andoni Goikoetxea a été limogé le 31 décembre et remplacé par l'Argentin Esteban Becker, champion d'Afrique en 2012 à la tête de l'équipe nationale féminine.

Une péripétie de plus pour le pays, exclu en tour préliminaire pour avoir aligné un joueur non qualifié mais finalement repêché au détriment du Maroc en tant qu'organisateur.

 

- Défi logistique -

 

La Guinée Equatoriale est coutumière du fait. En 2012, sa préparation avait aussi été perturbée puisque le Français Henri Michel avait été débarqué, le Brésilien Gilson Paulo reprenant le flambeau à seulement 20 jours du début de la compétition disputée sur son sol et au Gabon. Ce qui ne l'avait pas empêché d'atteindre les quarts de finale.

Au-delà de l'aspect sportif, le défi sera surtout d'ordre logistique pour ce petit pays (28.000 km2) de 720.000 habitants, tenu de main de fer depuis un coup d'Etat en 1979 par le président Teodoro Obiang Nguema, 72 ans, dont le régime est régulièrement dénoncé par les organisations de défense des droits de l'Homme.

La Guinée Equatoriale est riche en pétrole (3e producteur de l'Afrique subsaharienne) et affiche un PIB par habitant parmi les plus élevés du continent (15.500 euros selon le FMI en 2013). Malabo, la capitale sur l'île de Bioko, et Bata, ville portuaire sur le continent, peuvent ainsi s'appuyer sur des infrastructures correctes et l'expertise de 2012.

Les principales interrogations portent essentiellement sur Mongomo et Ebebiyin. Mongomo, ville de 50.000 habitants environ près de la frontière avec le Gabon, est le chef-lieu du district dont est originaire Teodoro Obiang, alors qu'Ebibeyin, 3e ville du pays (60.000 habitants), est située un peu plus au nord près des trois frontières Guinée-Cameroun-Gabon.

Alain Giresse, sélectionneur du Sénégal, reversé dans le groupe C à Mongomo avec le Ghana, l'Algérie et l'Afrique du Sud, ne cachait pas son inquiétude à l'issue du tirage au sort le 3 décembre.

"Quelles seront les conditions d'hébergement, d'entraînement? s'était-il interrogé. Il y a une crainte, on part dans l'inconnu. Le pays a rendu un fier service à la CAF mais est-ce que ce sera possible de mettre tout en ½uvre en si peu de temps? Je ne sais pas, on va le découvrir."

Le ministre équato-guinéen des Sports Francisco Pascual Eyegue Obama Asue s'est voulu rassurant mercredi: "L'hébergement à Ebibeyin et Mongomo est parfait et prêt, les hôtels et logements sociaux où seront aussi logés certaines équipes. Il n'y a aucun problème, nous pouvons recevoir n'importe quelle quantité de personnes pouvant venir."

 

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel