mis à jour le

Mali: nouvelle attaque d'une localité dans le centre du pays

Des jihadistes ont attaqué dans la nuit de mardi à mercredi une localité du centre du Mali proche de la frontière avec la Mauritanie, deux jours après leur assaut meurtrier contre une garnison d'une autre ville de la zone, selon un responsable municipal et une source militaire.

La mairie de Djoura, prise pour cible, a été brûlée par ces islamistes qui avaient attaqué lundi un camp de l'armée à Nampala, à environ 60 km au nord, a affirmé à l'AFP un responsable municipal. En se repliant, ils ont tué un civil, selon ce responsable. Ces informations ont été confirmées à l'AFP par une source militaire malienne.

AFP

Ses derniers articles: Amical: la Côte d'Ivoire plonge un peu plus la Russie dans le doute  Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque  Procès de Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire: ses avocats n'assisteront pas 

attaque

AFP

Niger: quatre gendarmes tués dans une attaque "terroriste"

Niger: quatre gendarmes tués dans une attaque "terroriste"

AFP

Mali: 11 morts dans une attaque contre l'armée

Mali: 11 morts dans une attaque contre l'armée

AFP

Est de la RDC: 25 civils tués dans une attaque

Est de la RDC: 25 civils tués dans une attaque

nouvelle

AFP

Zimbabwe: nouvelle taxe sur les produits alimentaires

Zimbabwe: nouvelle taxe sur les produits alimentaires

AFP

Mali: nouvelle piste après l'assassinat des deux journalistes de RFI

Mali: nouvelle piste après l'assassinat des deux journalistes de RFI

AFP

Côte d'Ivoire: Africab, nouvelle génération de taxis pour l'Afrique

Côte d'Ivoire: Africab, nouvelle génération de taxis pour l'Afrique

pays

AFP

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

AFP

Nigeria: deux Allemands kidnappés dans le nord du pays

Nigeria: deux Allemands kidnappés dans le nord du pays

AFP

Centrafrique: un groupe armé sème la terreur dans l'intérieur du pays

Centrafrique: un groupe armé sème la terreur dans l'intérieur du pays